chair de poule
— maik555 / Shutterstock.com

Lorsque nous avons froid, que nous ressentons de la peur ou de l’allégresse, il arrive que tous les poils de notre corps se dressent. On dit alors qu’on a la chair de poule. Mais au fait, qu’est-ce qui explique que ce phénomène se produise chez l’être humain, et est-ce que ça a une quelconque utilité ?

Un réflexe quasiment inutile chez les humains

Tout le monde a la chair de poule de temps en temps à cause du froid ou à cause d’émotions fortes. Lorsque cela se produit, les poils des bras, des jambes ou du torse se dressent. Les poils soulèvent également la surface épidermique, créant une multitude de petites bosses sur la peau. Si le terme médical pour ce phénomène est la piloérection ou le réflexe pilomoteur, le terme chair de poule est couramment utilisé, car lorsque cela se produit, la peau ressemble à celle d’une volaille qui a été plumée.

En ce qui concerne le réflexe pilomoteur face au froid, cela se produit parce que le cerveau doit lancer des signaux au corps pour qu’il prenne des mesures pour se réchauffer. La chair de poule fait partie de ces signaux. Ainsi, la chair de poule causée par le froid est généralement accompagnée d’autres signaux, comme les frissons et une pâleur de la peau. Notons que la chair de poule n’est pas seulement un signal de la baisse de température du corps. Les mouvements musculaires qui déclenchent la piloérection peuvent également aider à réchauffer le corps. Dans un cas comme dans l’autre, les effets sont cependant minimes.

Pour ce qui est des sensations intenses – comme la peur, la joie, la tristesse ou le désir sexuel –, la chair de poule se produit car le corps libère des hormones qui poussent les petits muscles sous la peau (appelé muscles horripilateurs) à se resserrer. Dans ces cas-là, la chair de poule est ce que l’on peut immédiatement observer, mais les cheveux se dressent également sur la tête. Notons que d’autres situations – comme l’effort physique – peuvent également déclencher un réflexe pilomoteur. Il arrive même que cela se produise sans aucune raison particulière.

chair de poule

Certains animaux ont aussi la chair de poule

Il faut savoir que les êtres humains ne sont pas les seuls êtres vivants à pouvoir avoir la chair de poule. En effet, des animaux – comme les chiens, les chats et les porcs-épics – ont également des réflexes pilomoteurs. Si cela se produit également à cause du froid et de certaines sensations fortes chez les animaux, ils peuvent également avoir la chair de poule dans des situations où il est avantageux de paraître plus grand et plus fort, comme lors d’une confrontation ou d’une parade nuptiale.

Si la chair de poule est vraiment très utile pour les animaux, ça l’est beaucoup moins pour les êtres humains. En fait, si nous continuons à avoir la chair de poule, c’est parce que c’est un réflexe que nous avons hérité de nos ancêtres primates. Quoi qu’il en soit, il reste possible que la piloérection ne soit pas totalement inutile. Certaines théories suggèrent notamment que la chair de poule pourrait aider à la stimulation de la croissance de nouveaux poils. Une étude publiée dans la revue Cell en 2020 a notamment montré qu’en empêchant les réflexes pilomoteurs chez les rats, les poils mettent beaucoup plus de temps à pousser.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments