cerveau
— Fer Gregory / Shutterstock.com

Des recherches suggèrent que la langue que nous parlons peut influencer la connectivité cérébrale et donc la façon dont nous pensons. Certaines études ont montré que la langue maternelle peut avoir une influence sur la perception du temps, sur la façon dont nous percevons les objets et sur notre capacité à apprendre des langues étrangères.

Notre cerveau est en constante évolution

Notre langue maternelle peut influencer la manière dont les différentes parties de notre cerveau interagissent et communiquent entre elles. Une étude publiée dans la revue NeuroImage a montré que les personnes qui ont appris deux langues ou plus dès leur enfance ont une matière grise plus dense dans certaines régions du cerveau associées au traitement du langage et à la cognition. De plus, le bilinguisme est associé à des performances améliorées dans certaines tâches cognitives, telles que la résolution de problèmes et la prise de décisions.

La langue que nous parlons peut également affecter la manière dont nous percevons le monde qui nous entoure. Par exemple, des recherches ont montré que les personnes qui parlent une langue qui utilise des directions absolues comme « tournez à gauche » ou « tournez à droite » ont tendance à avoir une meilleure compréhension spatiale. Celles qui parlent une langue qui utilise des directions relatives en utilisant les points cardinaux ont moins cette capacité.

cerveau
— 3drenderings / Shutterstock.com

L’apprentissage d’autres langues

La langue que nous apprenons et parlons, en grandissant, impacte réellement le câblage de notre cerveau. En effet, notre cerveau est doté d’une capacité innée à acquérir le langage, mais il a besoin d’être stimulé par une exposition régulière à une langue pour que cette capacité se développe pleinement. Au fur et à mesure que nous apprenons et pratiquons une langue, notre cerveau établit des connexions neuronales qui facilitent la compréhension et la production de cette langue. Ces interactions sont renforcées à chaque fois que nous utilisons la langue, et elles deviennent de plus en plus importantes au fil du temps.

De plus, les différentes langues ont des structures grammaticales et des sons qui leur sont propres, et cela peut également influencer la façon dont notre cerveau est câblé pour comprendre et produire ces langues. Par exemple, certaines langues ont des tons qui changent le sens des mots, tandis que d’autres ont des règles de grammaire complexes qui peuvent affecter la façon dont les phrases sont construites.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments