C’est une très bonne nouvelle. En effet, Jacinda Ardern, la Première ministre néo-zélandaise, a annoncé le 8 juin dernier que la Nouvelle-Zélande est devenue le tout premier pays occidental à avoir battu le coronavirus. Le pays ne compte donc plus aucun cas actif et plus aucune restriction n’est imposée.

Plus aucun cas actif

Le lundi 8 juin dernier, Jacinda Ardern, Première ministre néo-zélandaise, a annoncé une très bonne nouvelle : “Nous n’avons plus aucun cas actif sur notre sol.” La Nouvelle-Zélande est donc le premier pays occidental à s’être entièrement débarrassé du coronavirus. Aucun nouveau cas de contamination n’a de surcroît été recensé depuis plus de 15 jours sur les 40 000 tests réalisés au hasard parmi les citoyens. Par ailleurs, cela fait deux semaines qu’aucune personne n’est entrée à l’hôpital et aucun foyer du virus n’a été constaté depuis maintenant trois semaines.

Nous avons testé plus de 40 000 personnes ces dix-sept derniers jours, et aucun n’a été testé positif au Covid-19. Personne n’a été hospitalisé depuis douze jours. Nous revenons donc au niveau d’alerte 1, pour rouvrir entièrement notre économie, et nous allons recommencer immédiatement”, a également rapporté la Première ministre.

Tout concorde donc pour affirmer que le Covid-19 n’est plus présent sur le sol de la Nouvelle-Zélande. Le bilan de la pandémie est également particulièrement exceptionnel dans ce pays : uniquement 22 décès et 1 150 cas de contamination. A la fin du mois d’avril, le pays pouvait d’ailleurs déjà atténuer ses mesures de confinement. 

— Alexandros Michailidis / Shutterstock.com

Plus aucune restriction 

Le pays ne comptant plus aucun cas actif de coronavirus, plus aucune restriction n’est à présent imposée, comme l’a également annoncé le gouvernement le 8 juin. Le port du masque et la distanciation sociale ne sont donc plus obligatoires. Les écoles rouvrent leurs portes, les lieux de travail également, les commerces fonctionnent de nouveau normalement et les transports peuvent circuler comme auparavant. N’importe quel rassemblement est de surcroît toléré : mariages, concerts, événements sportifs, enterrements. 

La Nouvelle-Zélande est donc le premier pays où les compétitions sportives peuvent reprendre en présence d’un public et non à huis clos. Le championnat de rugby va donc pouvoir reprendre avec un premier match organisé le 13 juin. Un championnat qui demeurera tout de même minime, la Nouvelle-Zélande n’ayant pas encore décidé d’ouvrir à nouveau ses frontières. Il s’agit d’ailleurs de l’unique restriction encore en place : les citoyens peuvent tout faire sauf quitter le pays.

Nous sommes incroyablement fiers et reconnaissants d’être la première compétition sportive professionnelle dans le monde en position de permettre à nos équipes de jouer à nouveau devant leurs fans”, a fièrement déclaré le patron de la New Zealand Rugby. 

Une gestion politique efficace de la crise

Jacinda Ardern marque donc à nouveau des points : au tout début de la crise, elle s’était déjà démarquée grâce à sa gestion politique efficace et ouverte de la crise, maintes fois saluée dans le monde mais également par les Néo-Zélandais. La Première ministre a également confié s’être offert “une petite danse dans son salon” après avoir appris que le pays ne comptait plus aucun cas actif. 

Le travail n’est pas fini, mais il ne faut pas nier qu’il s’agit d’une étape majeure (…) Cette absence de restrictions repose fortement sur le rôle continu que nos contrôles aux frontières joueront pour empêcher le virus d’entrer. Nous devons rester conscients de la situation mondiale et de la dure réalité que le virus est dans ce monde pour encore un certain temps”, a-t-elle tout de même ajouté. “Le fait de n’avoir aucun cas actif pour la première fois depuis le 28 février est certainement un jalon important dans notre périple mais comme nous l’avons dit, il sera essentiel de maintenir la vigilance contre le Covid-19”, a rapporté à son tour Ashley Bloomfield, directeur général du ministère de la Santé.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de