Ça y est, Captain Marvel sortira demain dans toutes les salles de cinéma de France. La rédaction du Daily Geek Show a eu la chance d’assister à sa projection et nous vous donnons aujourd’hui notre avis sur ce nouveau blockbuster.

 

Ne pas se fier aux apparences

L’apparence, que ce soit dans le sens propre ou figuré, occupe une place centrale dans ce nouveau Marvel. Sans vous spoiler, vous pourrez vous en rendre compte par vous-même très tôt dans le film, et vous glisser tout de suite dans l’ambiance. C’est également cette dimension qui rend le film très haletant et sans véritable passage ennuyeux (sauf le début, légèrement), ce qui est une très bonne chose pour un film de deux bonnes heures.

Pour vous resituer le contexte, le film prend place en 1995. Beaucoup de rapprochements seront faits avec des faits se déroulant avant, intrigue oblige. On peut y voir beaucoup de similitudes avec le dernier Wonder Woman de chez DC Comics. C’est logiquement en réponse au succès non-négligeable de ses rivaux que Marvel nous propose aujourd’hui une héroïne triturée par un passé obscur et fuyant, et prend forme au fil des minutes.

Les années 90 sont également une source inépuisable de références drôles et magiques qui vous procureront assurément une grande nostalgie. Bugs informatiques, références à la société, lieux aujourd’hui disparus… Un gros bravo à Marvel pour avoir très subtilement mis en place une telle ambiance.

YouTube

 

Quel est le niveau de l’animation générale du film ? 

Côté animation, Marvel a envoyé de très bons signaux. C’était évidemment nécessaire pour un film mettant en valeur l’un des personnages les plus puissants de l’univers… Le développement des pouvoirs de Captain Marvel se fait progressivement sous nos yeux. Très franchement, peu de choses sont à redire sur la forme : si beaucoup de fonds verts sont utilisés, le tout est très bien géré et ne saute pas aux yeux.

La technologie de rajeunissement sur Samuel L. Jackson, qui avait fait beaucoup parler à son annonce, est également très réussie. Pourtant, son temps d’exposition est (logiquement) très long et Marvel réussit à proposer un résultat très propre. Le rajeunissement numérique de Nick Fury est donc un bon point, au point qu’on a hâte que cette technologie soit réutilisée pour d’autres films.

Sans vous en dévoiler trop, sachez que le rythme de ce blockbuster monte crescendo. Les trente dernières minutes sont haletantes, voire hallucinantes, et vous tiendront scotché à votre siège. Si vous avez l’occasion de voir le film dans une qualité iMAX, par exemple, vous en prendrez vraiment plein les yeux.

YouTube

 

Un bon casting ?

C’est un des autres éléments positifs du film. Le tandem formé par Brie Larson et Samuel L. Jackson fait des merveilles. Pour commencer, Brie Larson rend une copie quasi-parfaite d’acting dans le rôle de la surpuissante Carol Danvers. Pour dessiner rapidement les traits de ce personnage, imaginez une personne qui n’a pas la langue dans sa poche, mais réfléchie, vulnérable, mais déterminée, à l’apparence frêle, mais prête à rendre des coups… Son évolution logique au fil du film redonne à Captain Marvel ses lettres de noblesse et l’introduit parfaitement en vue d’Avengers : Endgame !

Inutile de présenter Samuel L. Jackson, acteur de renom qui a déjà tout prouvé dans sa carrière et a fortiori dans l’univers Avengers. Si nous l’avions quitté d’une manière inattendue dans le dernier épisode, on en apprend bien plus sur lui à travers ce long-métrage. Drôle, très humain et légèrement naïf sur les bords, Nick Fury a tout de l’inspecteur typique des années 90.

Enfin, les personnages secondaires sont globalement très bien réussis. On peut tout de même regretter un manque de minutes pour les membres de l’équipe que vous pourrez apercevoir au début de film. Les Skrulls font leur apparition dans le MCU, et Ben Mendelsohn joue un très bon leader attachant. On peut s’étonner de voir éclore un tel personnage quand on réfléchit aux motivations initialement féroces et sérieuses de cette race, mais force est de constater qu’il insuffle un tas d’émotions insoupçonnées pour un peuple qu’on ne connaissait que très peu. Pour être honnête, on pourrait le mettre dans le lot des personnages principaux, tant il prend de l’importance au fil du film.

YouTube

 

Marvel a-t-il implanté sa sauce comme à l’accoutumée ? 

Alors oui, on pourrait également reprocher un manque d’originalité à ce film. Mais il faut garder à l’esprit que c’est un Marvel, et un très bon ! Les producteurs du MCU voulaient jouer une carte différente du menu servi habituellement, notamment en intégrant un storytelling innovant qui joue sur plusieurs temporalités. Dans les faits, on retrouve une approche classique pour un film de super-héros, oscillant souvent entre une Wonder Woman et un Iron-Man. Mais après tout, pourquoi changer une recette tellement performante dans les box-offices mondiaux ?

YouTube

Entre action et humour, le film réussit parfaitement à imprégner de ces deux éléments la trame pourtant très sérieuse. Comprenant disparitions, problèmes de mémoires et sentiments, le fil conducteur de ce long-métrage est plutôt riche et complet. Passé une première partie assez lourde, car beaucoup d’éléments tardent à se mettre en place, on prend un véritable plaisir à suivre les aventures du tandem à travers tout l’Amérique.

On ne va pas se le cacher, Captain Marvel cherche avant tout à viser un public familial. Les puristes des comics pourront se mordre les doigts face à plusieurs décisions prises par Marvel pour rendre l’adaptation au cinéma plus digeste, c’est vrai. Mais la recette fonctionne toujours avec autant d’efficacité, et pour introduire le personnage dans le nouveau Avengers, c’est réussi.

YouTube

 

En résumé

Après avoir visionné ce nouveau film, voici notre ressenti : c’est un bon Marvel, qui a choisi de se placer dans un contexte événementiel tumultueux, mais loin des vacarmes provoqués par le dernier Avengers. Drôle et bourré de référence, il nous plonge au cœur des années 90 et ses références qui ne parleront qu’à une certaine tranche du public. On peut y apprécier la bande son bien maîtrisée mettant à l’honneur des groupes de l’époque (Nirvana par exemple), et l’animation au top (sauf pour quelques scènes dans l’espace, on repassera…). Si vous aimez les productions Marvel, vous serez probablement très satisfait, mais sachez que ce n’est pas un film produit avec l’ambition de marquer l’histoire du cinéma.

 

En attendant, profitez une nouvelle fois de la bande-annonce de ce nouveau Marvel : 

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de