Portrait de William Buckland par Samuel Cousins, 1833 / Wikipédia

7. Le graffiti « guano » de William Buckland

Célèbre paléontologue du 19e siècle, William Buckland était connu pour son excentricité. Alors étudiant à Oxford en 1790, il trouve du guano (excréments d’oiseaux marins ou de chauves-souris) et décide de s’en servir comme signe de rébellion. Il décide alors d’écrire le mot GUANO avec les excréments dans la sublime pelouse d’Oxford.

Même si les employés de l’université ont été très rapides à enlever ces saletés, l’engrais présent dans le guano a tout simplement marqué l’herbe. Celle-ci s’est mise à pousser plus rapidement, faisant ressortir le mot aux yeux de tous.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de