— DvorakPhoto / Shutterstock.com

Le cannabis est réputé pour être une plante illégale dans la majeure partie du monde étant donné que c’est une plante avec des propriétés psychoactives. Les scientifiques ont d’ailleurs affirmé que la prise excessive de cannabis peut endommager le cerveau. Cependant, le Canada l’a déjà légalisé il y a quelques années.

Récemment, des études ont montré que le cannabis présentait des vertus thérapeutiques et médicinales. Au Royaume-Uni, une expérience a été menée pour confirmer ces propriétés. Selon l’étude menée, le cannabis aiderait dans le traitement de l’épilepsie chez les enfants. Cependant, avant d’être autorisé, le médicament devra absolument répondre aux exigences de l’autorité sanitaire et seules les personnes souffrant d’épilepsie pourront s’en procurer.

Les molécules du cannabis auraient des vertus médicinales

Le cannabis a fait son entrée dans le monde de la médecine en 1843 en Inde suite aux recherches effectuées par un médecin irlandais. Jusqu’à présent, le cannabidiol ou CBD était la seule molécule antiépileptique découverte. Mais récemment, une étude a révélé l’existence d’autres composants du cannabis qui présentent les mêmes effets. Certains s’avèrent même être plus puissants et efficaces que le CBD. Cette découverte a été faite en Australie.

Par ailleurs, au Royaume-Uni, une clinique a mené une expérience qui a révélé un traitement à base de cannabis. Après cela, les chercheurs ont administré le traitement à 10 enfants et ce dernier semble marcher étant donné que leurs crises ont diminué, rapporte ScienceAlert.

Cependant, même si ce traitement semble efficace, les autorités n’approuvent que les médicaments à base de CBD. D’ailleurs, l’agence fédérale américaine des médicaments n’utilise qu’Epidyolex. Or, ce traitement ne diminue que de 32 % la fréquence des crises, soit un taux plus bas que celui de l’expérience menée. En effet, une étude a également mentionné que le cannabis contenait plus de 400 entités chimiques tout à fait exploitables dans le domaine pharmaceutique.

— vasara / Shutterstock.com

Les chercheurs veulent explorer la piste du cannabis pour soigner l’épilepsie

Les autres composants du cannabis seraient réputés pour être beaucoup plus puissants que le CBD et le THC (ou tétrahydrocannabinol). Effectivement, les médicaments à base de cannabis approuvés sur le marché médical ne contiennent que du CBD. Pourtant, suite à cette expérience, il s’est avéré que le CBD avait plus d’effets si celui-ci était associé avec d’autres composants du cannabis. Il a été prouvé qu’il contient une substance chimique qui serait 30 fois plus efficace que l’aspirine et aurait la propriété de réduire la douleur et l’inflammation.

Il contient aussi une molécule qui a une structure très proche de l’ail et pourrait aider à améliorer la santé cardiovasculaire en plus de disposer de propriétés anticancérigènes. En tout cas, l’efficacité du cannabis médical est de nouveau rediscutée au niveau des autorités médicales, afin d’aider les personnes, mais surtout les enfants dans le traitement de l’épilepsie.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de