calcul-vaginal
— Gorodenkoff / Shutterstock.com

Imaginez porter une pierre de la taille d’une orange en vous, sans le savoir, pendant des années. C’est ce qui est arrivé à cette femme libanaise de 27 ans. Dans un cas médical rare, les médecins ont en effet retiré une pierre de la taille d’une orange du pelvis de cette femme.

Au Liban, une femme a fait la une des journaux après que des médecins ont retiré de son bassin un calcul vaginal de la taille d’une orange. La jeune femme de 27 ans – qui est alitée et qui est atteinte de paralysie cérébrale – a commencé à avoir des difficultés à uriner. Elle a également souffert de fièvre, de frissons, de nausées et de douleurs abdominales pendant trois jours. Elle avait aussi des difficultés à manger. C’est pourquoi elle s’est rendue chez le médecin. Quelle ne fut pas la surprise du médecin quand il a découvert l’énorme pierre dans les organes pelviens de la patiente.

C’est d’autant plus surprenant que les calculs vaginaux sont très rares. Il y a moins de 100 cas de calculs vaginaux signalés dans la littérature médicale récente. Notons que les calculs vaginaux peuvent se former de deux manières : lorsque l’accumulation d’urine dans le vagin se cristallise ou lorsqu’une infection bactérienne non traitée fait durcir l’urine. Le calcul vaginal de la patiente libanaise a été découvert suite à un scanner de son abdomen et son bassin. Les images ont montré une grande masse ronde dans sa région pelvienne.

Pour traiter le problème, les médecins ont utilisé la thérapie au laser pour briser la masse. Une fois la pierre brisée en morceaux, ceux-ci ont été retirés au cours d’une procédure chirurgicale qui a duré trois heures. Par ailleurs, le plus gros calcul rénal au monde a été retiré d’un homme au Sri Lanka.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments