— Kowch737 / Youtube

Digne de figurer dans les meilleurs films de science-fiction, la NASA vient de dévoiler son nouveau robot spécialement conçu pour des explorations océanographiques extraterrestres. Le concept est tout à fait spécial dans la mesure où le robot ne fonctionne pas comme un sous-marin, mais plus comme un véhicule qui roule sous la glace.

Un robot océanique atypique

Le robot baptisé Buoyant Rover for Under-Ice Exploration (BRUIE) a été développé par les ingénieurs du Jet Propulsion Laboratory de la NASA à Pasadena, en Californie. Le robot a été fabriqué pour l’exploration sous-marine dans des eaux glacées extraterrestres. Le rover sous-marin représente l’espoir de la NASA pour l’exploration des mondes océaniques lointains, tels que la lune Europa de Jupiter et la lune Encelade de Saturne.

BRUIE a la particularité de ne pas être un véhicule de type sous-marin, alors qu’il est destiné à véhiculer dans des mers et des océans. C’est en fait un véhicule à roues conçu pour rouler à l’envers sur des plaques de glace. BRUIE est par ailleurs un rover flottant, ce qui lui permet de rester appuyé contre le plafond de glace. Le rover ne mesure pas plus d’un mètre, mais les ingénieurs de la NASA l’ont conçu pour pouvoir naviguer sous des couches de glace de 10 à 19 kilomètres d’épaisseur.

Par ailleurs, la NASA a annoncé en août dernier la préparation d’une mission sur la lune Europa. La mission Europa Clipper servira à déterminer si le corps céleste glacé pourrait être habitable pour l’homme et soutenir la vie. Pour l’instant, il n’y a aucun calendrier précis pour ce projet, mais cela devrait se faire vers 2025. Si tout se passe bien durant l’exploration d’Europa, BRUIE pourrait également y être envoyé.

Les premiers tests de BRUIE en Antarctique

BRUIE est actuellement en Antarctique, à la station de recherche Casey en Australie. Au cours du mois prochain, les opérateurs le mettront à l’épreuve afin de tester son endurance en prévision d’une future mission dans un monde d’océan glacé. Lors de ces essais, BRUIE mesurera des paramètres tels que l’oxygène, la salinité, la pression et la température de l’eau, des paramètres importants pour la présence de la vie dans un endroit donné.

« Les coquilles de glace qui recouvrent ces lointains océans servent de fenêtre sur les océans qui se trouvent en dessous. La chimie de la glace pourrait aider à nourrir la vie dans ces océans. Ici, sur la Terre, la glace recouvrant nos océans polaires joue un rôle similaire, et notre équipe est particulièrement intéressée par ce qui se passe là où l’eau rencontre la glace », a déclaré Kevin Hand, scientifique principal du projet BRUIE, dans un communiqué.

Le robot de la NASA est également conçu pour s’allumer et s’éteindre automatiquement au besoin entre les mesures. Cela lui permettra de rester bloqué sous la glace pendant de longues périodes sans devoir être rechargé. Pour les premiers tests, BRUIE partira seul en exploration, et il sera attaché à la glace pour qu’on ne le perde pas. Plus tard, le robot portera également des instruments, comme des caméras et des sondes. Lorsque les données des premiers essais de BRUIE seront disponibles, les scientifiques détermineront quand commencer à ajouter des instruments aux tests.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de