bijoux épées
© State Office for the Preservation of Monuments in the RPS / Yvonne Mühlei

La récente découverte des archéologues suggère que les habitants du Moyen Âge ont vécu plus longtemps en Allemagne. Lors d’une fouille, ils ont mis au jour divers objets comme de la poterie, mais aussi des sépultures qui contenaient des bijoux et autres trésors. La fouille s’est déroulée dans le district de Geisingen-Gutmadingen à Tuttlingen, dans le sud-ouest de l’Allemagne. La principale découverte des archéologues fut une tombe néolithique. D’après les recherches, elle daterait du troisième millénaire avant notre ère.

Des artefacts anciens provenant d’une autre culture

Les archéologues ont affirmé dans un communiqué que la tombe contenait des poteries qui appartenaient à la culture Corded Ware. Ils ont aussi découvert une sépulture avec 140 tombes qui dataient du début du Moyen Âge entre 500 et 600 après J.-C. C’est dans cette sépulture que les archéologues ont découvert des épées, des lances, des bijoux et même des verres. D’après le maire Martin Numberger, Gutmadingen serait un quartier très ancien. En effet, avant cette découverte, ce district avait été daté de 1273 sur la base des premières traces écrites de colonisation.

Les découvertes ont été effectuées par une équipe d’archéologues venant de la société ArchaeoTask GmbH. Les fouilles se sont déroulées dans une zone à proximité du Danube et ont été effectuées dans le cadre de la construction d’un bassin dédié à la rétention des eaux pluviales. Selon les archéologues, la tombe de l’âge de pierre indique la présence d’un ancien peuple. Ce peuple était connu pour ses poteries décorées par des lignes géométriques formées en pressant la corde dans l’argile et en laissant sécher les empreintes. D’après Live Science, ces habitants vivaient de l’agriculture et de l’élevage. Selon les archéologues, il est assez rare de découvrir des tombes de cette période, surtout dans le sud-ouest de l’Allemagne.

© Landesamt für Denkmalpflege im RPS / Yvonne Mühleis

Diverses tombes ont été découvertes sur le site

À part la tombe de la culture Corded Ware, ils ont aussi mis au jour diverses tombes datant du début du Moyen Âge. Plus précisément, un siècle après la fin de l’Empire romain qui tomba en 476 après J.-C. Cette période est aussi appelée la Völkerwanderung ou migration. En effet, diverses tribus venant de l’Europe s’étaient déplacées vers ce qui était les nouveaux territoires. Selon les historiens, il s’agit aussi de la période de transition entre l’Antiquité et le haut Moyen Âge. Le plus impressionnant était que la plupart des hommes étaient enterrés avec des armes et les femmes avec des bijoux.

En revanche, leurs rites funéraires n’étaient pas les mêmes surtout lorsqu’un nouveau chef prenait le contrôle du village. Comme le cas des Alamans lorsqu’ils ont été vaincus par les Francs en 496 après J.-C. Après cela, les Alamans ont commencé à enterrer les morts de leurs familles ensemble dans des tombes appelées adelsgrablege, qui signifie tombes nobles. Les défunts étaient accompagnés par leurs biens les plus précieux. Lors d’une étude faite en 2018, l’analyse d’une tombe datée de 580 à 630 après J.-C. avait révélé que les personnes enterrées dans les tombes nobles n’étaient pas toutes de la même famille.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments