― Sopotnicki / Shutterstock.com

En février dernier, une femme du sud de la Floride travaillant dans le domaine de la santé a donné naissance à un bébé présentant des anticorps proférant une immunité contre le coronavirus. Trois semaines plus tôt, cette dernière a reçu une dose du vaccin Moderna. Il s’agit sans doute de l’une des meilleures nouvelles à ce jour concernant la lutte contre la pandémie de Covid-19.

Il s’agit d’une première

La mère de la petite fille a reçu sa première dose de vaccin contre le Covid-19 en janvier dernier, alors qu’elle était à 36 semaines de grossesse. Les chercheurs rapportent que le bébé est né dans un état « vigoureux et sain ». Lorsqu’ils ont procédé à l’analyse de son sang prélevé via le cordon ombilical pendant l’accouchement, ils ont constaté la présence des anticorps. « Ainsi, il existe un potentiel de protection et de réduction du risque d’infection de Sars-CoV-2 avec la vaccination maternelle », ont-ils indiqué.

D’après les médecins, il s’agirait du premier bébé connu né avec des anticorps contre le Covid-19. « À notre connaissance, c’est la première fois dans le monde entier qu’un bébé est né avec des anticorps après la vaccination », a déclaré le docteur Paul Gilbert, l’un des auteurs de cette étude. Bien que l’étude nécessite encore des recherches supplémentaires, cette constatation constitue tout de même une lueur d’espoir pour le monde entier.

« Nous exhortons les chercheurs à créer un registre de femmes enceintes et de femmes qui allaitent et de mener des études sur l’efficacité et la sécurité des vaccins contre le Covid-19 sur elles et leurs bébés », ont notamment indiqué le docteur Paul Gilbert et son collègue, Chad Rudnick.

Des recherches seront menées sur d’autres bébés

Les médecins ont indiqué qu’on accueillera des milliers de bébés nés de mères vaccinées au cours des prochains mois. Ces derniers feront l’objet de davantage d’études pour déterminer combien de temps dure la protection après la naissance. En outre, les chercheurs devront également déterminer le niveau de protection ainsi que le nombre d’anticorps nécessaire dans leur corps pour que les bébés bénéficient d’une protection contre la maladie.

Jusqu’ici, les recherches sur la vaccination des femmes enceintes n’ont démontré aucune complication ou effet secondaire lié à leur vaccination. En outre, les chercheurs indiquent également que l’on a déjà relevé plusieurs cas de bébés de femmes enceintes contractant le virus ayant développé des anticorps contre la maladie à leur naissance.

1
COMMENTEZ

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Hannibal Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Hannibal
Invité
Hannibal

Au US, au moins 220 femmes enceintes vaccinées contre le covid (bien que les vaccins covid n’aient pas été testés sur cette catégorie de population par ailleurs) ont eu des effets indésirables graves ou des fausses couches.

https://tinyurl.com/39wuwxtu

En Israël, un des responsables du comité pour la vaccination covid vient juste de démissionner spécifiquement parce qu’il est en désaccord sur le fait de vacciner les femmes enceintes https://www.mako.co.il/news-lifestyle/2021_q1/Article-84361e349e14871026.htm

Pour remettre les choses dans leur contexte.