avion-laser
— Markus Mainka / Shutterstock.com

Les lasers verts, de plus en plus populaires, sont utilisés pour des présentations, des animations, et même dans l’industrie. Cependant, un rapport récent de la Federal Aviation Administration (FAA) des États-Unis, chargée de réguler le domaine de l’aviation civile, met en lumière une pratique totalement absurde liée à ces outils qui gagne en popularité.

D’après les données de la Federal Aviation Administration, pas moins de 13 304 incidents ont été signalés l’année dernière, soit une augmentation alarmante de 468 % par rapport à 2010. Les fameux lasers verts sont en partie liés à cette augmentation. Depuis quelque temps, certaines personnes s’amusent à utiliser ces pointeurs laser surpuissants pour aveugler les pilotes d’avions et d’hélicoptères en plein vol.

Les autorités rappellent que pointer un laser sur un avion en plein vol est extrêmement dangereux. Ce geste peut aveugler temporairement le pilote, ce qui peut avoir des conséquences désastreuses, surtout lors de phases critiques du vol, comme l’atterrissage ou le décollage. Il met en danger la vie de tous ceux qui se trouvent à bord de l’avion ainsi que celle des personnes au sol. De plus, ces lasers peuvent causer des dommages graves, voire permanents au niveau des yeux. Or, une blessure oculaire peut avoir des conséquences dramatiques sur la carrière d’un pilote.

Rien qu’en décembre, en moyenne 36 incidents aériens liés à cette pratique dangereuse se sont produits chaque jour en Californie. Face à cette menace croissante, les autorités ont pris des mesures pour protéger les pilotes. Aux États-Unis, les contrevenants risquent une amende pouvant atteindre 11 000 dollars ainsi que des poursuites criminelles. En France, la peine encourue est encore plus sévère : jusqu’à 5 ans de prison et 18 000 euros d’amende.

S’abonner
Notifier de
guest

1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
HUMBERT Daniel HUMBERT
HUMBERT Daniel HUMBERT
12 jours

c est dommage que la connerie ne tue pas