— Mateusz Liberra / Shutterstock.com

Créature mythologique, légende urbaine ou réalité : il existe en Californie d’énormes personnages ombrageux qui terrorisent les habitants locaux depuis plus de 300 ans. Appelés les « Dark Watchers » (traduit par « sombres veilleurs »), qu’est-ce qui explique l’apparition de ces ombres étranges que l’on ne peut voir qu’au crépuscule et à l’aube ?

Un mythe qui persiste depuis au moins 300 ans

Dans les montagnes de Santa Lucia, situées sur la côte centrale de la Californie, nombreux sont ceux qui ont déclaré avoir observé de grandes silhouettes sombres, sans caractéristiques spécifiques, semblant parfois porter une longue cape et un chapeau à bord. Dans ce cas-ci, il ne s’agit pas de légende urbaine, dans la mesure où de tels phénomènes sont observés dans la région depuis au moins 300 ans. Si on les connait aujourd’hui sous le nom de « Dark Watchers », dans les années 1700, les premiers explorateurs espagnols et les éleveurs mexicains de la région les ont appelés « Los Vigilantes Oscuros » (traduit par « les observateurs noirs »).

Selon les légendes locales, ces grandes ombres perchées en haut des montagnes sont des êtres migrateurs, dotés de capacités surnaturelles qui leur permettent notamment d’avoir une audition et une vue bien au-dessus de la normale, a rapporté Santa Barbara Independent. Comme les corbeaux, ils auraient le pouvoir de sentir la présence d’arme à feu et l’odeur des plastiques et des revêtements résistants aux intempéries, leur permettant ainsi d’éviter toutes interactions inopinées avec des êtres humains. Ils sont également immunisés contre la détection de haute technologie et ne se révèlent qu’aux randonneurs simplement équipés de bâtons et de chapeaux.

La légende des Dark Watchers est étroitement liée aux tribus amérindiennes locales. En effet, bon nombre d’entre elles ont transmis l’histoire de ces ombres étranges dans leurs traditions orales. Certaines de ces traditions racontent notamment que si une personne veut s’entretenir avec un Dark Watcher, il faut qu’elle lui fasse un cadeau, a rapporté SFGate. En revanche, on ignore ce qu’il donne en échange de ce cadeau. Par ailleurs, si ces grandes ombres que l’on ne peut généralement observer qu’au crépuscule semblent effrayantes, tous ceux qui ont pu les observer les décrivent comme étant des observateurs plutôt que des menaces.

— Akihiro Fujio / Shutterstock.com
— Anna_Zaitzeva / Shutterstock.com

Des ombres bien moins menaçantes qu’il n’y parait

Quant à savoir qui ou ce que sont réellement les Dark Watchers, personne ne le sait. Leur origine ainsi que leur but restent également un mystère. D’un point de vue plus pragmatique, certains chercheurs affirment que ces êtres sombres et menaçants qui semblent nous observer ne sont que le fruit de notre imagination. Plus précisément, il s’agirait d’une paréidolie : un phénomène psychologique qui se manifeste par une tendance à une perception erronée d’un stimulus vague et aléatoire, entraînant alors l’attribution d’un motif ou d’une signification tout aussi erronée à ce stimulus.

Les scientifiques ont également expliqué qu’il est tout à fait possible que ces grandes ombres menaçantes existent bel et bien, mais qu’il s’agit juste d’un effet de la lumière en interaction avec d’autres paramètres environnementaux, comme la pluie et le brouillard. Pour renforcer cette théorie, il a notamment été expliqué que des figures spectrales du même genre que les Dark Watchers peuvent également être observées dans les montagnes écossaises. Et ces phénomènes n’ont rien de mystique puisqu’il s’agit de l’ombre des personnes qui les observent. En fait, un tel phénomène se produit naturellement lorsqu’une personne se tient au-dessus de la surface supérieure d’un nuage – sur une montagne ou sur un terrain élevé – avec les rayons du soleil derrière elle, a rapporté BBC.

— luscofusco / Shutterstock.com
— Sobol Igor / Shutterstock.com

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de