6. Deuxième cas mondial de rémission d’une personne atteinte du VIH

Pour la deuxième fois dans l’histoire, une rémission a été observée chez un patient souffrant du VIH. Cette personne anonyme nommée “patient de Londres” était atteinte du VIH depuis 2003. Depuis 2012, elle suivait une thérapie antirétrovirale, lorsqu’elle a appris qu’elle souffrait également d’un cancer du système lymphatique. 

En 2016, afin de lutter contre ses maladies, le patient de Londres a subi une greffe de moelle osseuse. Le donneur de moelle avait en lui un gène CCR5 muté, que seulement 1 % de la population possède. 19 mois après la greffe, le patient n’avait toujours pas montré de signes de maladie, et a donc été officiellement reconnu comme étant en rémission complète. Ce cas de guérison ressemble énormément au premier, qui n’est maintenant plus une exception. Un espoir de créer un traitement est véritablement né.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de