3 – Hôpital de Topeka, Kansas, USA

L’hôpital de Topeka était en fonction entre 1872 et 1997. Comme de nombreux asiles psychiatriques, il souffre d’une réputation peu glorieuse. Effectivement, les patients ont subi de nombreux sévices corporels, mais aussi des agressions sexuelles et des viols. Il s’avère que certains patients étaient enchaînés des journées durant, sans pouvoir bouger, vivant à même le sol dans leurs excréments. La castration était aussi une pratique courante. L’État du Kansas ayant adopté une loi en 1913 pour les patients jugés « idiots, épileptiques ou fous ». Cette pratique ne prit fin que très tard, dans les années 60.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments