5. Un détecteur d’émotions

Ce mécanisme illustre la collaboration parfaite entre l’homme et l’intelligence artificielle. En effet, le détecteur d’émotions permet de déterminer les pensées du soldat. Il permet même de savoir ce qu’il regarde grâce à son activité neuronale. Inconsciemment et involontairement, les émotions sont transmises par les changements d’expressions et le flux sanguin. Il permet aussi d’obtenir une meilleure connaissance de la situation sur le champ de bataille qui fera prendre de meilleures décisions aux commandants.

Ce système est composé d’une caméra vidéo, d’un capteur d’imagerie thermique haute résolution et d’une suite d’algorithmes. Selon le professeur Hassan Ugail de l’université de Bradford, dans deux tiers des cas, il peut détecter les mensonges car il détecte la méfiance, la peur et la détresse. Mais jusqu’à maintenant, on n’a pu le tester que sur des volontaires.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de