― Anton_Ivanov / Shutterstock.com

Il y a quelques jours, les rumeurs évoquaient un partenariat entre Apple et Hyundai pour le développement d’une voiture électrique et autonome. La semaine dernière, le constructeur automobile coréen confirmait l’information dans un communiqué, avant de revenir sur ses propos quelques heures plus tard.

Hyundai n’a pas encore officialisé sa collaboration avec Apple

La semaine dernière, Hyundai annonçait effectivement dans un communiqué de presse que son partenariat avec Apple pour créer une voiture électrique et autonome était en cours de finalisation, et attendait tout simplement une validation par son président. Suite à cela, le cours de l’action de l’entreprise grimpait de 18 %, augmentant sa valeur sur le marché de huit milliards de dollars, soit un peu moins de 6,4 milliards d’euros.

De son côté, le média sud-coréen Hankyung avait également confirmé dans une annonce très sérieuse que Hyundai allait bel et bien fournir la batterie de la future voiture électrique d’Apple, et que celle-ci verrait le jour en 2027. Seulement, quelques heures plus tard, Hyundai a retiré son annonce pour la remplacer par une déclaration moins confiante. « Nous avons reçu de nombreuses demandes de différentes entreprises pour une coopération éventuelle afin de développer des voitures électriques autonomes. Il est encore trop tôt pour annoncer une décision. » Il est ainsi impossible de savoir si cette collaboration aura bien lieu ou non.

Il est à noter que Hyundai ne produit pas ses propres batteries pour l’instant, mais s’approvisionne chez LG Energy Solution et SK Innovation. Cependant, nous savons depuis le mois de mai 2020 qu’il pourra produire des batteries dans un avenir proche. Dans cette perspective, l’information provenant du média japonais pourrait tenir la route.

voiture électrique ou thermique
— Quality Stock Arts / Shutterstock.com

Des indices sur les projets d’Apple

Rappelons qu’Apple projetait de produire des voitures électriques il y a quelques années, mais a finalement abandonné la technologie qu’il avait développée pour la vendre à des constructeurs automobiles afin d’éviter de se lancer dans la production lui-même. Toutefois, la firme de Cupertino n’avait pas mis fin à Project Titan, un projet consacré à l’autonomie de façon plus large. Or, l’aboutissement de ce projet pourrait jouer un rôle dans l’accord de la firme et Hyundai.

Autre fait marquant. La veille de l’annonce de Hyundai, une équipe d’ingénieurs d’Apple travaillait sur un véhicule électrique et autonome dont la sortie est prévue d’ici cinq à sept ans. Planchant sur une plateforme matérielle et logicielle de conduite autonome depuis plusieurs années, le géant américain aurait recruté des ingénieurs de Tesla pour cela.

1
COMMENTEZ

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
PapounetUT Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
PapounetUT
Invité
PapounetUT

Ce sera donc un véhicule Hyundai avec une pomme dessus pour qu’elle paraisse haut de gamme et bien sur beaucoup plus chère.
Un peu comme l’iPhone en somme.
Apple n’invente toujours pas et reprend ce que fait la concurrence au minimum en rachetant des sociétés.
Pour Hyundai ce ne sera pas possible de racheter cette société donc on fait un partenariat.