Accueil Monde Histoire

Le plus ancien fossile animal n’est en réalité pas ce qu’il prétend être

"Il est rare mais essentiel que les scientifiques avouent leurs erreurs"

fossile
Image d’illustration © Merikanto / Wikimedia Commons

D’après une étude récente, ce que l’on pensait être le plus ancien fossile animal est en réalité une ruche d’abeilles récemment décomposée. Explications.

Une étonnante découverte

Ce fossile découvert en 2020 est vieux de 550 millions d’années. Trouvé dans la grotte Bhimbetka Rock Shelters, dans la ville indienne de Bhipal, il appartient à l’animal primitif Dickinsonia tenuis. Une recherche plus récente, publiée dans la revue Gondwana Research, a toutefois révélé qu’il ne s’agit en réalité que de l’empreinte d’une ruche géante récemment décomposée.

Dickinsonia

Des chercheurs ont expliqué que Dickinsonia, l’un des premiers animaux ayant vécu sur Terre, était probablement présent dans le sous-continent indien au moment où l’Inde, l’Amérique du Sud, l’Antarctique, l’Afrique et l’Australie constituaient un supercontinent.

Ces scientifiques ont de surcroît révélé que cette découverte faite en Inde ressemblait à un fossile de Dickinsonia tenuis précédemment trouvé en Australie-Méridionale.

« Il est rare mais essentiel que les scientifiques avouent leurs erreurs lorsque de nouvelles preuves sont découvertes », a déclaré dans un communiqué Gregory Retallack, de l’université de l’Oregon aux États-Unis, l’un des auteurs de l’article de 2020.

S’abonner
Notifier de

2 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Baranton
1 année

Cet article n’a ni queue ni tête. Le texte ne correspond pas au titre. Le fossile montré est bel et bien un fossile ediacarien dit vendobionte. Et les dates de -548 M années excluent totalement une ruche, insectes sociaux beaucoup plus tardifs.

Messenger
Exit mobile version