Vous avez probablement déjà parcouru de multiples fois les différentes catégories du site Amazon. Et particulièrement sur les produits technologiques (mais pas que) vous êtes sûrement tombé sur des contrefaçons de produits connus et incontournables, vous apparaissant à des prix totalement fous. Amazon entend bien lutter contre ce nouveau fléau qui a émergé ces dernières années sur la toile. Explications.

 

Comment gérer un aussi grand nombre de produits ? 

Amazon va donc innover en implantant un tout nouvel élément envers les contrefaçons pour contrer le fait qu’elles se glissent tout même entre les mailles du filet, malgré les règlements relativement clairs sur le sujet. Le Project Zero est un ensemble d’outils qui, d’après Amazon, obtient des résultats assez concrets sur l’élimination et le repérage de faux produits.

Concrètement, il s’agit là d’une projection automatisée, qui est capable d’éliminer 100 fois plus de contrefaçons. La firme de Seattle se vante notamment du fait qu’elle peut numériser plus de 5 milliards de mises à jour de listes de produits. Enfin, un code unique sera dorénavant donné à chacun des produits. Le but est de mettre en place des numéros de série afin de pouvoir repérer les fake, et tout automatiser pour une production assez conséquente.

 

Donner un pouvoir de censure aux marques ? 

Autre mesure assez intéressante, mais manuelle cette fois-ci, c’est Amazon qui va donner la possibilité aux marques de supprimer par elles-mêmes les produits contrefaçons. Amazon tente de jouer la carte de la responsabilité, en remplaçant le simple signalement de produit par une action directe et efficace. On ne connaît pas encore la limite de cette censure instantanée, mais on peut espérer que le temps de suppression d’une contrefaçon prenne beaucoup moins de temps.

Travailler main dans la main avec les marques, c’est la nouvelle politique d’Amazon dans la lutte contre les produits frauduleux. Pour abattre le fléau des contrefaçons, ça semble être une très bonne technique.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de