Cette amoureuse de la nature peint de magnifiques forêts en relief

Allison May Kiphuth fait partie de ces artistes qui aiment tellement la nature qu’elle nous en fait tomber amoureux. Elle peint des forêts enchanteresses que l’on aimerait tellement visiter…

Sa série « Demi-spheres », que l’on peut voir son site Internet, représente de véritables forêts. Tout d’abord, elle photographie les lieux qu’elle visite, puis ensuite elle les peint à l’eau. Inspirées par Terry Tempest Williams, auteure de « The hour of land : a personal topography of America’s national parcs », les oeuvres d’Allison sont aussi impressionnantes que réalistes.

C’est sur les côtes du Maine et du New Hampshire que l’artiste puise son inspiration. Allison a la particularité de construire ses demi-sphères plutôt que de les réaliser au pinceau : elle peint plusieurs parties de sa future demi-sphère indépendamment les unes des autres; lorsque les couches de peintures sont suffisamment sèches, elle les découpe et les empile selon ses goûts et ses envies : c’est cet étonnant assemblage de teintes et de reliefs qui confère à ses créations une profondeur quasi-hypnotique. Autrefois disponibles à l’achat sur le site Enormous Tiny Art, les « demi-sphères » ont été victimes de leur succès et sont désormais en rupture de stock. Mais si vous désirez tout de même les admirer, n’hésitez pas à consulter la page Instagram et Facebook de l’artiste.

L’artiste a également oeuvré sur de précédentes séries. « Diorama » par exemple, montre des environnements dans des boites.


Un homme n’est vieux que quand les regrets ont pris chez lui la place des rêves.

— John Barrymore