alcool
— Jsnow my wolrd / Shutterstock.com

On nous dit très souvent que la consommation d’alcool est mauvaise pour la santé. À part les risques d’addiction et les éventuels accidents, on ignore pourtant comment l’alcool affecte notre santé sur le long terme. On vous en dit donc plus sur ce sujet.

Le foie, l’organe le plus souvent endommagé par la consommation d’alcool

C’est un fait bien connu : boire trop d’alcool est mauvais pour la santé et le bien-être. Cela nous donne la gueule de bois, nous fatigue et a un impact négatif sur notre apparence ; et on ne parle là que de l’effet à très court terme de la consommation excessive d’alcool. Sur le long terme, la consommation d’alcool augmente le risque de développer une longue liste de problèmes de santé, notamment le cancer du sein, les cancers de la bouche, les maladies cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux et la cirrhose du foie.

Des recherches ont même montré qu’une forte consommation d’alcool peut également nuire à notre santé mentale, altérer les capacités de mémoire et réduire la fertilité. Tout cela sans oublier les problèmes d’addiction et tous les autres problèmes – notamment comportementaux, sociaux et financiers – que cela engendre. Si l’alcool peut causer d’aussi nombreux problèmes, c’est parce qu’il s’attaque à de nombreuses parties de notre corps. L’un des organes les plus sensibles à l’alcool est notamment le foie.

Il faut savoir que le foie a pour rôle de décomposer les produits chimiques dans le corps. Cependant, lorsque le foie doit décomposer trop d’alcool, il a du mal à faire son travail. Si cela perdure sur le long terme, le foie finit même par être irrémédiablement endommagé. En fait, boire plus que deux canettes de bière ou deux verres de vin régulièrement peut mettre votre foie en danger. Après le foie, l’autre organe affecté par l’alcool est le cœur, et le problème peut être d’autant plus grave.

alcool
— Charles-Edouard Cote / Shutterstock.com

Même si on ne boit que modérément, l’alcool reste mauvais pour notre santé

Consommer régulièrement de l’alcool – même à quantité considérée comme modéré – peut affaiblir le cœur et rétrécir les artères. En conséquence, le pompage et le passage du sang dans les veines deviennent plus difficiles, ce qui augmente la tension artérielle. Cette même pression peut également entraîner la formation de caillots sanguins qui peuvent provoquer des accidents vasculaires cérébraux et des lésions cérébrales. L’alcool peut également affecter l’estomac et les intestins, et dans les cas les plus graves, la consommation excessive d’alcool peut provoquer un ulcère ou un cancer.

Enfin, il ne faut pas oublier que les boissons alcoolisées sont très riches en calories et favorisent la prise de poids. Ainsi, de manière générale, l’alcool n’apporte rien de bon pour la santé, même si certains experts disent qu’une consommation modérée peut être bénéfique. En fait, de plus en plus d’études ont montré que boire de l’alcool, même très modérément, est mauvais pour la santé. Une étude à grande échelle a notamment montré que la consommation quotidienne d’alcool, même en petite quantité, est associée à un vieillissement prématuré du cerveau. Une autre étude a montré que la consommation modérée d’alcool accroît de 23 % les risques de problèmes cardio-vasculaires.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
rustinette
rustinette
1 mois

et l’alcool est en vente libre , vous trouvez cela normal ? pas moi. je précise que je ne bois pas d’alcool.