L’empreinte cérébrale

Le détecteur de mensonge, ce dispositif capable de sentir grâce à vos pulsations cardiaques si vous mentez ou non est maintenant applicable aux ondes cérébrales. En effet, les scientifiques sont maintenant capables d’analyser vos électroencéphalogrammes pour déterminer si vous mentez ou non.

En 2008, une compagnie spécialisée dans la sécurité souhaitait employer cette méthode dans les aéroport pour prévenir les éventuels attentats. Au lieu de scanner vos valises, le personnel de sécurité scannerait votre cerveau en vous montrant des images plus ou moins suggestives de bombes ou objets dangereux et analyserait vos réactions pour évaluer si vous êtes ou non en train de préparer une attaque. Cette méthode est d’ailleurs déjà utilisée lors d’enquêtes et lors des jugements. Elle a servi de pièce à conviction pour innocenter Terry Harrington qui fut accusé à tort d’un meurtre et condamné à perpétuité.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de