8 technologies imaginées dans les dystopies de George Orwell qui existent aujourd’hui

Orwell est un grand auteur de récits d’anticipation (ou dystopies) mettant en scène des événements qui se passent dans un futur pas si éloigné et dans une société qui pourrait très bien être la nôtre d’ici quelques années. À l’époque où il a écrit ses livres (1948 pour 1984 par exemple) les dispositifs utilisés par les personnages appartenaient au domaine de la science fiction. Toutefois, avec les avancées technologiques, certaines de ces inventions sont aujourd’hui bien réelles.

La modification de la mémoire

On pensait que notre cerveau était notre dernier rempart d’individualité dans un monde où tout est connecté et où la vie privée n’est plus qu’un voile ténu. Mais il s’avère qu’il est possible de modifier la mémoire d’un être-vivant, ou tout du moins c’est ce qu’a découvert une équipe du MIT en faisant des expériences sur des souris.

En effet, une étude du Docteur Steve Ramirez en 2013 a montré qu’il était possible d’inculquer à une souris une fausse mémoire des événements en utilisant la technique de l’optogénétique qui consiste à faire usage de la lumière pour stimuler les neurones. Ils ont placé une souris dans une pièce, puis dans une seconde différente de la première mais où elle y reçoit des impulsions électriques. Alors que la souris se sent menacée dans cette pièce, les chercheurs stimulent les cellules responsables de la mémoire à l’aide de l’optogénétique. Lorsque la souris sera replacée dans la première pièce, elle sera tétanisée de peur alors qu’elle n’avait aucun mauvais souvenir de cette pièce. Une fausse mémoire lui avait été transmise.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux