4. Comment mesurer les preuves scientifiques ?

shutterstock_128779196Le processus de réflexion via Shutterstock

Si les scientifiques prenaient le temps d’y réfléchir, ils comprendraient que cette façon de déduire des conclusions sur des données expérimentales, calculant « la signification statistique », n’a pas de sens. En effet, il peut y avoir des différences, mêmes infimes, si l’on fait plusieurs fois un même test, c’est donc impossible de tirer des conclusions sur des choses répétées qui n’aboutissent pas au même résultat.

 

5. Quelle est la place de la probabilité et de la chance dans le cancer ?

shutterstock_141299494Gène du cancer via Shutterstock

Vous êtes sûrement au courant, mais selon une étude publiée dans « Science », le cancer serait causé par la malchance. En effet, on dispose tous du gène qui peut conduire au cancer et ce gène muterait d’une manière aléatoire. Des études montrent que ce n’est pas le seul facteur, mais que cela peut aussi être héréditaire et dépendre de votre façon de vivre.

Le processus de guérison du cancer est encore un mystère et il est devenu une priorité pour les scientifiques, car c’est un fléau qui fait beaucoup de morts chaque année.

 

6. Existe-t-il d’autres dimensions ?

shutterstock_159456656Portail d’une autre dimension via Shutterstock

En physique et en mathématique, la notion de dimension signifie d’abord le nombre de directions indépendantes. On peut simplifier sa définition en disant que la dimension d’un espace est le nombre de variables qui servent à définir un état, un événement. Selon la théorie des cordes, notre monde, apparemment tridimensionnel, ne serait non pas constitué de trois dimensions spatiales, mais de 10, 11 ou même 26 dimensions.

Sans ces dimensions supplémentaires, la théorie s’écroule, et cela nous rappelle que ce n’est qu’une théorie et non la réalité. En effet, la cohérence physique impose la présence de dimensions supplémentaires. La raison pour laquelle elles restent invisibles est qu’elles seraient enroulées par le procédé de la réduction dimensionnelle à une échelle microscopique, soit des milliards de fois plus petit qu’un atome, ce qui ne nous permettrait pas de les détecter.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de