13 235 personnes connectées

Une blogueuse de mode teste une crème sponsorisée et se retrouve défigurée

une-blogueuse-de-mode-teste-une-creme-sponsorisee-et-se-retrouve-defigureeUNE

Quand on rédige sur des blogs ou des sites, nous sommes parfois sollicités pour tester des produits ou des services. Cependant pour cette blogueuse de mode, le test ne s’est pas déroulé correctement et son visage a été défiguré après avoir appliqué un soin spécial…

C’est l’histoire de Bun Bun, une blogueuse de Singapour :

une-blogueuse-de-mode-teste-une-creme-sponsorisee-et-se-retrouve-defiguree1

Cette photo a été prise 3 jours avant son passage dans le salon de beauté. C’est à travers son blog que Bun Bun raconte son histoire, elle explique qu’elle a longtemps lutté contre l’acné mais rien de semblable à ce qu’elle a pu vivre récemment : son visage a été littéralement défiguré après l’application d’une crème essayée lors d’un salon de produits cosmétiques où elle a été invitée ! Les changements se sont rapidement vus et ce sont ses amis qui ont été les premiers à les remarquer. Ils lui ont directement conseiller de consulter un dermatologue au plus vite. Celui-ci a constaté que ce n’était qu’une simple poussée d’acné et lui a prescrit un traitement pour s’en débarrasser.

Souhaitant un second avis médical, Bun Bun s’est alors dirigée vers un autre dermatologue. Celui-ci lui a alors expliqué que son collègue s’était trompé sur toute la ligne : ce n’était pas de l’acné mais une réaction anormale due à l’application d’un produit cosmétique douteux. Avec un nouveau traitement beaucoup mieux adapté, Bun Bun commence tout juste à aller mieux. Mais elle hésite encore à porter plainte contre les fabricants de la crème. De son côté, l’entreprise cosmétique tente par tous les moyens de faire pression sur la blogueuse en l’accusant de diffamation et en utilisant tous les termes juridiques imaginables pour l’intimider. Le fait d’évoluer dans le milieu des blogs de mode, et d’être sous contrat avec l’entreprise cosmétique, l’a contrainte à choisir entre le silence… Et le combat, au risque de tout perdre.

Voilà l’évolution jour après jour de son état en images :

Jour 1 après l’essai

une-blogueuse-de-mode-teste-une-creme-sponsorisee-et-se-retrouve-defiguree2

Jour 2

une-blogueuse-de-mode-teste-une-creme-sponsorisee-et-se-retrouve-defiguree3

Jour 3

une-blogueuse-de-mode-teste-une-creme-sponsorisee-et-se-retrouve-defiguree4

Jour 4

une-blogueuse-de-mode-teste-une-creme-sponsorisee-et-se-retrouve-defiguree4.1

Jour 5

une-blogueuse-de-mode-teste-une-creme-sponsorisee-et-se-retrouve-defiguree5

Jour 6

une-blogueuse-de-mode-teste-une-creme-sponsorisee-et-se-retrouve-defiguree6.1
une-blogueuse-de-mode-teste-une-creme-sponsorisee-et-se-retrouve-defiguree6.3
une-blogueuse-de-mode-teste-une-creme-sponsorisee-et-se-retrouve-defiguree6

Jour 7 (avec prise en charge)

une-blogueuse-de-mode-teste-une-creme-sponsorisee-et-se-retrouve-defiguree7.2
une-blogueuse-de-mode-teste-une-creme-sponsorisee-et-se-retrouve-defiguree7

 

On se dit que cela pourrait nous arriver à tous, donc soyez prudent avec les crèmes que vous utilisez… Renseignez-vous et n’hésitez pas à demander conseil ou à consulter l’avis des internautes avant de vous jeter sur un produit miracle. D’ailleurs est-ce que vous vérifiez systématiquement la composition de vos crèmes ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux