13 203 personnes connectées

Un bio-hacker s’implante un capteur électronique de la taille d’un smartphone dans le bras

un-hacker-simplante-une-puce-bionique-de-la-taille-dun-smartphone-dans-le-bras-une

La science-fiction illustre bien nos espérances pour le futur en matière de technologie, mais elles ne sont pas encore toutes à l’ordre du jour. L’impatience de Tim, un hacker, l’a poussé à se faire implanter un énorme capteur électronique sous la peau pour mesurer différentes statistiques sur sa santé en temps réel.

Les objets connectés viennent peut-être de voir leur plus grand concurrent. Enfin, il faut d’abord être prêt à s’implanter une puce de la taille d’un téléphone portable sous la surface de la peau. Tim Cannon est ce qu’on appelle un « biohacker » qui travaille pour une start-up technologique appelée Grindhouse Wetware. Là-bas, avec d’autres hackers, il a passé 18 mois à développer une puce bionique appelée Circada 1.0 capable de mesurer les signes vitaux d’une personne et de les transmettre à un appareil fonctionnant sous Android.

Comme l’explique Tim dans la vidéo ci-dessous (en anglais), il pourra notamment être capable de connaître les moindres changements de température de son corps, et ainsi décrypter quelles sont les causes de ces fluctuations. Mais pour se l’implanter sous la surface de la peau, Tim n’a pas reçu l’aide d’un chirurgien. Il faut dire que la procédure n’est pas vraiment ce qu’on pourrait considérer comme «médicalement approuvée».

Mais cela ne l’a pas arrêté et il a demandé à un expert en modifications corporelles de l’opérer… Sans anesthésie ! Tim explique : « Je pense que notre environnement devrait écouter plus souvent ce qu’il se passe dans notre corps. Par exemple, si j’ai eu une journée stressante, la Circada pourra le communiquer à mon appartement et préparera une atmosphère relaxante avant que je ne rentre : un bain chaud, des lumières tamisées… »

Tim indique également qu’il espère que les premières versions commercialisables (et plus petites !) de la Circada seront prêtes d’ici quelques mois et qu’elles pourraient coûter aux alentours de 375 €. Bien sûr, comme la procédure ne risque pas d’être réalisée par un médecin, les coûts pourraient s’élever un peu plus haut.

un-hacker-simplante-une-puce-bionique-de-la-taille-dun-smartphone-dans-le-bras1

un-hacker-simplante-une-puce-bionique-de-la-taille-dun-smartphone-dans-le-bras3

un-hacker-simplante-une-puce-bionique-de-la-taille-dun-smartphone-dans-le-bras4

un-hacker-simplante-une-puce-bionique-de-la-taille-dun-smartphone-dans-le-bras6

un-hacker-simplante-une-puce-bionique-de-la-taille-dun-smartphone-dans-le-bras5

En tout cas, on est assez surpris de voir cette bosse sous la peau du bras de Tim. Cela nous rappelle aussi le cas de ce scientifique qui s’était injecté un virus informatique dans sa main. Bien sûr, la taille n’est pas du tout adaptée mais on imagine que la miniaturisation sera poussée à son maximum dans les années à venir. Et si une telle technologie (en modèle miniature ^^) était disponible dans le futur, oseriez-vous l’implanter pour avoir des indications en temps réel sur votre santé ?

Ces articles vont vous plaire

— @DailyGeekShow

Chaque jour, il se vend 548 Rubik’s cube en France, soit 200 000 Rubik’s cube vendus chaque année.