12 225 personnes connectées

3 comportements cruciaux que Steve Jobs a inculqués à ses meilleurs employés

steve-jobs-methodes-une

Pour beaucoup, Steve Jobs était un visionnaire. Il a marqué son temps et continue de vivre dans les mémoires de tous à travers les produits de la marque Apple. Les personnes qui ont collaboré avec lui ont été marquées par ses méthodes et sa manière de travailler. DGS vous fait part des 3 comportements cruciaux qu’ils ont appris avec lui.

Le chef du design d’Apple, Sir Jonathan Ive, a récemment raconté son expérience et sa carrière aux côtés du génie énigmatique qui a fait le succès d’Apple, Steve Jobs. Lors d’une interview chez Vanity Fair, celui qu’il surnommait Jony a partagé les trois grandes leçons que Jobs lui a apprises au cours de leur collaboration.

 

1. « Soyez toujours concentré sur ce que vous faites »

steve-jobs-et-macintosh-128k

« Concentration » était un des mots favoris de Jobs. La façon dont nous l’utilisons se réfère à ce que nous faisons maintenant mais pour lui c’était une obsession constante. Selon Ive, Steve Jobs savait toujours ce qu’il faisait et où il en était de ses projets, c’est ce qui comptait le plus.

« Steve était la personne la plus concentrée que j’ai rencontrée dans ma vie. Ce n’est pas quelque chose que vous décidez un lundi, c’est un état d’esprit de chaque instant. Vous pouvez tout réaliser si vous vous concentrez vraiment. »

 

2. « Soyez prêt à faire des sacrifices »

steve-jobs-barbe-parle

Il est facile de dire non à de mauvaises idées. Il est beaucoup moins facile de dire non à de bonnes idées qui ne correspondent pas avec votre projet. Mais, afin de rester concentré, c’est exactement ce qui doit arriver. En fait, c’était précisément cette méthode qu’utilisait Jobs pour déterminer si Ive était vraiment concentré sur son travail, il devait sacrifier les bonnes idées.

« Une des choses que Steve pouvait dire était « Combien d’idées as-tu rejetées ? » Et je lui disais ce que j’avais fait car j’étais très honnête à ce sujet, donc j’ai dit non à cela, et pas à cela. Mais il savait que je n’étais pas vaguement intéressé et puisque j’étais concentré sur le projet, il n’y avait pas réel sacrifice. »

« La concentration permet de dire non à quelque chose tandis que tout votre corps pense que c’est une idée phénoménale. Vous vous réveillez la nuit en pensant à cette idée, mais vous finissez par dire non car vous êtes concentré et même si cette idée est intéressante, ce n’est pas la bonne pour votre projet. »

 

3. « Ne laissez pas la vanité vous écarter de vos objectifs »

steve-jobs-regard

Rester concentré sur la réalisation d’un objectif précis peut être difficile lorsque vous travaillez avec une équipe. Il ne suffit pas de maintenir votre propre autodiscipline, il faut que toute votre équipe ait la même philosophie. Comment garder votre niveau de travail tout en préservant le moral de l’équipe ?

Eh bien, selon Steve Jobs, le travail est le plus important. Célèbre pour son perfectionnisme dans la réalisation de sa vision d’un produit, il n’était pas de ceux qui vont sans cesse encourager leur équipe, il voulait simplement être bien aimé. La façon dont les autres le considéraient importait bien moins que d’atteindre ses objectifs.

« J’ai eu une conversation avec lui et je me souviens lui avoir demandé pourquoi il était très sévère dans ses critiques. Ne pourrions-nous pas tous modérer les choses que nous disons ? »

Et il a dit :  « Pourquoi donc ? »

Et j’ai répondu : « Parce que je me soucie de l’équipe. »

Et il a dit cette chose brutale mais brillamment perspicace : « Non Jony, tout ceci est vain. Vous voulez juste que les gens vous aiment. Et je suis surpris car je pensais vraiment que le travail était le plus important pour vous, pas la façon dont vous croyez être perçu par les autres. »

« Et je savais qu’il avait raison. »

 

C’est une approche du travail assez particulière mais elle a le mérite d’avoir fait ses preuves. Au bureau, il y a ceux qui vont appliquer ces méthodes et ceux qui préfèrent n’écouter que leurs propres consignes pour atteindre leurs objectifs. Pensez-vous que Apple n’aurait pas connu un tel succès sans la rigueur de Steve Jobs ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux