13 302 personnes connectées

Construit en Corée du Sud, ce robot colossal pourrait servir à désinfecter la zone de Fukushima

Piloté de l’intérieur par un humain, « Method-1 » est le nouveau robot articulé qui pourrait servir à nettoyer la zone contaminée de Fukushima.

Imaginé par Vitaly Bulgarov, le concepteur des robots de « Transformers », « Robocop » ou encore « Diablo III », Method-1 a été créé en Corée du Sud par l’entreprise de robotique Future Technology, et pourrait être utilisé dans la décontamination d’une zone infectée de Fukushima. « Une version modifiée de ce robot est déjà en projet et est en train d’être développée pour aider à restaurer la zone accidentée de Fukushima », explique Vitaly Bulgarov, en indiquant qu’il ne peut pas en dire plus pour le moment.

Dans une vidéo publiée sur Facebook par Vitaly lui-même, on peut voir un homme piloter le robot dans une cabine vitrée, située sur ce qu’il semblerait être la « cage thoracique ». Même si les mouvements sont basiques, « Method 1 » suit à la lettre les mouvements réalisés par le pilote, et les reproduit simultanément. Mesurant quatre mètres de haut et pesant près d’une tonne, ce mastodonte serait hermétique aux radiations nucléaires.

S’ils venaient à être commercialisés, ces robots pourraient être une aubaine pour les zones infectées de Fukushima, mais aussi dans bien d’autres situations catastrophiques. À noter qu’en mars dernier, deux robots envoyés dans la centrale contaminée de Fukushima avaient cessé de fonctionner à cause des radiations infectant la zone.

Ces vidéos vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux