13 750 personnes connectées

Pour respecter votre vie privée, Google désapprouve les applications de reconnaissance faciale

pour-respecter-votre-vie-privee-google-desapprouve-les-applications-de-reconnaissance-faciale - crop

Beaucoup ont récemment montré leurs inquiétudes face à la reconnaissance faciale qui pourrait être intégrée dans les Google Glass. Après réflexion et tout en prenant en compte l’avis des internautes, Google prend position en déclarant ne pas accepter d’applications utilisant cette technologie tant qu’il n’y aura pas en place de solides moyens de préserver votre vie privée.

Dans un message sur Google+, Google a déclaré qu’il n’avait pas l’intention d’accepter la reconnaissance faciale dans ses applications et celles des développeurs tiers pour le moment. « Beaucoup ont exprimé à la fois de l’intérêt ainsi que de l’inquiétude face à ses possibilités de reconnaissance faciale. Nous n’ajouterons pas cette fonctionnalité à nos produits sans avoir de fortes protections quant à la vie privée de notre public ».

Cependant, elle reste une possibilité dans l’avenir, un porte-parole de l’entreprise a déclaré : « Notre programme permet aux utilisateurs de participer activement à l’évolution des Google Glass avant qu’un lancement plus large de consommateurs ne soit adopté. Conformément à cette approche, nous avons mis à jour nos politiques de développement. »

pour-respecter-votre-vie-privee-google-desapprouve-les-applications-de-reconnaissance-faciale---1

A côté de cela l’entreprise a d’ores et déjà énuméré quelques objections concernant la reconnaissance faciale afin de faire face à d’éventuels piratages. De plus en plus sensible à la vie privée des internautes, selon All Things D, Google ne permettra notamment pas aux applications d’éteindre l’écran lorsqu’une photo est prise. De ce fait les personnes à l’autre bout de l’objectif auront une meilleure chance de savoir qu’une photo a été prise.

pour-respecter-votre-vie-privee-google-desapprouve-les-applications-de-reconnaissance-faciale---2

Google a certes pris ses dispositions en déclarant ne pas approuver les applications de reconnaissance faciale mais reste tout de même ouvert à l’implémentation de cette fonctionnalité dans l’avenir. Mais qu’en pensez vous, notre vie privée est-elle déjà compromise ?

Ces articles vont vous plaire

— William Arthur Ward

C’est impossible, dit la fierté. C’est risqué, dit l’expérience. C’est sans issue, dit la raison. Essayons, murmure le cœur.