13 287 personnes connectées

Comment réagir lorsque votre supérieur vous ment ?

entreprise-mensonge-une

Le supérieur hiérarchique représente l’autorité dans l’entreprise mais il demeure un homme et n’est donc pas infaillible. Il n’est pas impossible qu’il vous mente ou qu’il commette des erreurs. Comment réagir dans cette situation délicate ? On vous explique tout.

Il arrive qu’il y ait des tensions entre un dirigeant et ses employés, le plus souvent à cause du stress, rien d’inhabituel. Mais lorsque vous remarquez que votre patron vous ment, cela rend la relation employé-gestionnaire tendue à un autre niveau. Une fois que la confiance est érodée, il devient difficile de suivre les directives de votre patron, se demandant si il ou elle vous emmène dans la bonne voie ou si vous vous égarez. Tout ce qui sort de sa bouche devient contestable et même son affirmation pour votre bon travail semble soudain discutable. Tout ceci vous empêche de faire votre travail de manière efficace. Pour vous en sortir de la meilleure des manières, posez-vous deux questions clés qui cernent la racine du problème.

Quelles étaient ses intentions quand il a menti ?

dirigeante-entreprise

Avery Augustine, gestionnaire à temps plein dans une entreprise de haute technologie, raconte qu’elle a déjà surpris de nombreux patrons en train de mentir à leurs employés.

« Il y a quelques années, l’ensemble de mon ministère travaillait sur un vaste projet. J’ai été l’une des responsables du service, et avec mon patron, j’ai rencontré les autres gestionnaires pour discuter des progrès de l’équipe. Pour s’assurer que nous atteignions notre limite, le patron a décidé d’annoncer que l’équipe de direction de la société accordait un délai de quatre semaines, il était en réalité de six semaines. En fin de compte, nous avons été en mesure de livrer le projet terminé en avance, ce qui a certainement mis l’ensemble du département dans une bonne lumière.

Dans un autre travail, j’ai eu une dirigeante qui avait l’habitude d’étirer la vérité : en particulier aux médias. A chaque interview et dans chaque article de journal, elle surestimait le nombre de nos employés. Elle se vantait de diriger plus de 350 personnes alors que nous étions à peine une centaine. Elle faisait donc passer notre petite entreprise pour une entreprise beaucoup plus importante.

La différence entre les deux ? Le premier patron voulait que son équipe réussisse, ils savait qu’en livrant un bon produit à l’avance il allait mettre en valeur toute l’entreprise et renforcer sa réputation. Bien que je n’aie pas apprécié le fait qu’il mente aux employés, et que la vérité vaut toujours mieux qu’un mensonge, il avait de bonnes intentions. La deuxième voulait gonfler les chiffres réels de sa société. Elle voulait le crédit et la reconnaissance pour la direction d’une grande entreprise sans réellement travailler pour ces chiffres impressionnants. Le mensonge lui a donné l’impression d’atteindre cet objectif et a prouvé ses intentions égoïstes. »

 

Quelles sont les conséquences de ses mensonges sur vous et ceux qui vous entourent ?

personnel-entreprise

« Dans le premier cas, le court délai a certainement ajouté un peu de stress et de pression au quotidien de l’équipe. Mais compte tenu du fait qu’il n’y a pas eu besoin d’heures supplémentaires ou d’employés travaillant de nuit, le patron avait vu juste et l’équipe a pu tenir le délai. La fausse date limite a donc poussé l’équipe à travailler plus fort vers le succès. Par contre, la deuxième situation met toute l’entreprise dans une position inconfortable. Si les médias ou des clients nous avaient posé des questions, nous aurions dû choisir entre sauvegarder la crédibilité de notre boss ou perpétuer sa malhonnêteté et dire la vérité, au péril de nos emplois. »

Comme le montre bien Avery Augustine, l’impact de ces deux situations varie grandement. Alors que l’une a poussé les employés à la grandeur, l’autre a forcé les employés à la malhonnêteté.

poignee-main-entreprise

En définitive, il est important de déterminer si les intentions de votre supérieur sont louables et d’observer comment ses mensonges influent sur votre travail. Mais n’oubliez pas que la simple découverte du mensonge de votre gestionnaire est suffisante pour perdre toute confiance en lui. Vous devez évaluer votre relation afin de déterminer si c’est un évènement que vous pouvez contourner ou si vous devez trouver un autre patron digne de confiance.

 

Découvrir que votre patron vous ment peut vous placer dans une position assez délicate, mais vous poser les bonnes questions et suivre votre instinct vous permettra de prendre les bonnes décisions. Au bureau, on a pris note de ces conseils même si on espère ne jamais avoir à les utiliser :). Comment pensez-vous réagir face à une situation de ce genre ?

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux