12 560 personnes connectées

Les enfants handicapés peuvent laisser libre cours à leur imagination pour transformer leur prothèse LEGO en jouet

Afin de redonner le sourire aux enfants amputés d’un bras, le concepteur colombien Carlos Arturo Torres s’est allié à Lego pour mettre au point des prothèses ludiques. Ils ont fait preuve d’une technique incroyable pour que le handicap ne représente plus une honte pour ces enfants. Se présentant sous la forme d’un jouet, cette prothèse va leur permettre de s’amuser tout en retrouvant leur mobilité. SooCurious vous en dit plus sur cette invention géniale.

“Il devait y avoir une balance entre quelque chose de drôle et de fonctionnel”, a expliqué Carlos Arturo Torres. Grâce à lui, les enfants handicapés pourraient bientôt pouvoir attacher leur jouet favori au bout de leur prothèse. En collaboration avec le Future Lab de Lego et le Cirec, une organisation colombienne spécialisée dans la réhabilitation physique, le jeune designer a pu concevoir la prothèse Iko.

Cette dernière est munie de capteurs capables d’enregistrer l’activité du muscle au niveau du moignon, ils envoient ensuite un signal contrôlant le mouvement à la prothèse. Cette dernière contient un petit moteur compatible avec Lego Mindstorms, la branche de l’entreprise spécialisée dans la robotique. Ainsi, les enfants peuvent construire et déconstruire leurs prothèses comme ils le souhaitent, laissant libre cours à leur imagination en utilisant les petites briques LEGO. Pour mettre au point sa prothèse, Carlos Arturo Torres s’est appuyé sur les difficultés rencontrées par ces enfants, notamment la vision négative qu’ils ont des prothèses.

Voici une vidéo montrant la conception de la prothèse Iko et la gaieté qu’elle procure à un enfant :

1-prothese

2-prothese

3-prothese

4-prothese

5-prothese

6-prothese

7-prothese

8-prothese

10-prothese

D’après Carlos Arturo Torres, cet appareil ne représente que le commencement d’une nouvelle gamme de prothèses ludiques pour les enfants : “Imaginez Marvel développer des modules de super-héros, ou Mattel faisant des maisons de poupées ou des lanceurs de voitures, General Electric des microscopes et Nintendo des accessoires compatibles.” Le Colombien a d’ailleurs remporté un Core 77 Design Award pour son projet. A la rédaction, nous sommes très enthousiastes à l’idée que les enfants aient accès à de telles prothèses et nous tenons à féliciter Carlos Arturo Torres. Quelle autre marque aimeriez-vous voir s’associer avec Carlos Arturo Torres pour redonner le sourire aux enfants handicapés ? Disney, Marvel ou même une autre ?

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux