13 478 personnes connectées

En seulement 2 jours, cette rue montréalaise est devenue un potager bio

A Montréal, une nouvelle rue d’un quartier défavorisé a été transformée par une trentaine de volontaires en « ruelle verte ». En 2 jours, les habitants ont pu voir apparaître des arbres fruitiers, des plants de maïs et autres végétaux nourriciers près de chez eux. Une initiative autant écologique que sociale : chacun peut venir se servir et bénéficier de produits bios.

La ville et ses rues indifférentes de béton ne sont pas une fatalité. Elle peut même (re)devenir un espace de convivialité et de production concrète. C’est ce qu’a voulu montrer David-Alexandre Boutin, coordonnateur de l’équipe de 30 bénévoles qui a créé la rue verte de la rue Basile Patenaude, dans le quartier de Rosemont-La Petite-Patrie à Montréal (Québec), en seulement 48h.

ruelle-verte-montreal

150 arbres et arbustes fruitiers, une prairie mellifère, un champ de maïs… Voici ce qu’on peut trouver dans cette rue verte qui invite à renouer avec des valeurs d’entraide et de partage. Car les fruits issus de ces plantations sont destinés au premier venu, gratuitement. Preuve qu’une production alimentaire locale en ville est possible, l’initiative de la rue Basile Patenaude s’inscrit dans l’esprit des Incroyables comestibles, dont les volontaires cultivent collectivement de petits potagers urbains avant de redistribuer la nourriture dans toute la ville.

brunch-ruelle-verte

A Rosemont-La Petite-Patrie, ce n’est pas la première fois qu’une telle expérience écologique et citoyenne est menée. Le quartier compte déjà 98 ruelles vertes, et en août 2016, les habitants ont pu festoyer autour d’un brunch géant composé de produits locaux.