12 468 personnes connectées

Fini les régimes, lisez les étiquettes des aliments pour être plus mince

Selon une étude réalisée par une équipe internationale de chercheurs et parue dans la revue Agricultural Economics, les femmes qui liraient les étiquettes des produits alimentaires pèseraient en moyenne 4 kg de moins ! Découvrez-en plus sur DGS…

C’est un constat pour le moins étonnant. Des chercheurs regroupés au sein de l’Université de Santiago de Compostelle ont mené une étude afin de voir s’il y avait un lien entre le fait de lire les étiquetages des produits et l’obésité. Le résultat, démontré grâce aux 25 640 observations collectées sur les habitudes de santé, d’achats et d’alimentations des consommateurs, a montré que les consommatrices qui lisaient les informations nutritionnelles pesaient en moyenne 4 kg de moins que celles qui n’y prêtaient pas attention. « Nous avons d’abord analysé quel était le profil de celles et ceux qui lisent les étiquettes nutritionnelles quand ils achètent des aliments, et puis nous avons déplacé nos recherches sur leurs relations vis-à-vis de leur poids » expliquait l’auteur principal de l’étude, Maria Loureiro.

L’étude a également montré que les fumeurs faisaient moins attention aux informations nutritionnelles de part leur mode de vie jugé moins sain que les non-fumeurs. Chez les hommes, le fait de lire les étiquettes n’influait que de 0,12 points en moyenne sur leur indice de masse corporelle contre 1,49 chez les femmes. Cette étude pourrait aider les chercheurs à lutter contre l’obésité qui, aux États-Unis touche près de 37% de la population adulte. Alors, si vous voulez garder la ligne, faites attention à ne pas négliger ces petites inscriptions au dos du produit  !

Et vous, regardez-vous les étiquettes des produits alimentaires que vous achetez ?

Ces articles vont vous plaire

icone dossier

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux