12 949 personnes connectées

Vous allez être ébahi par Atlas, ce robot humanoïde à la gestuelle parfaitement identique à celle de l’Homme

L’humanité est sûrement à une étape cruciale de la révolution robotique. Une filiale de Google a ainsi conçu un robot incroyable, capable d’une agilité remarquable, mais aussi d’un grand sens de l’équilibre. SooCurious vous présente cette invention qui pourrait changer le monde d’ici quelques années.

Boston Dynamics, une entreprise rachetée par Google en 2013, est spécialisée dans la robotique de pointe. Déjà à l’origine du LS3, un robot quadrupède capable de transporter jusqu’à 200 kg, la société américaine a fabriqué un autre engin étonnant : Atlas.

Atlas-1

Financée en partie par la DARPA, une agence du département de la Défense des Etats-Unis chargée de la recherche et développement des nouvelles technologies, Atlas est ce qu’on appelle un androïde, un robot présentant certaines caractéristiques humaines.

La machine, haute d’1 mètre 80 et pesant 82 kilos, est capable de se déplacer avec une agilité remarquable. Pour l’instant encore loin des robots des films futuristes, Atlas peut tout de même se mouvoir sur des terrains glissés et accidentés, et même se relever. Une première dans le monde de la robotique.

Atlas-2

Grâce à des capteurs implantés dans son crâne de métal, le robot peut également éviter des obstacles, ou encore saisir des objets. Plus en détail, Atlas est alimenté de batteries électriques et fonctionne avec un système hydraulique. A terme, il pourrait certainement être utilisé dans l’industrie, pour la manutention, ou même pour certaines missions périlleuses en zones de guerre.

La vidéo de Boston Dynamics : 

Atlas-3 Atlas-5 Atlas-4

Cet androïde est incroyable. Grâce à des capacités très évoluées pour une machine, il amorce un mouvement que beaucoup avaient déjà prédit jusque-là : le remplacement des hommes par des robots pour certaines tâches. Si les engins de ce type vous intéressent, découvrez comment la Chine souhaite remplacer ses millions de travailleurs sous-payés par des robots ultra intelligents.

Ces articles vont vous plaire

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux