13 466 personnes connectées

Mais pourquoi la gueule de bois est-elle plus éreintante lorsque nous vieillissons ?

Certaines choses deviennent plus compliquées en vieillissant, y compris récupérer d’une nuit de beuverie. Si vous avez l’impression que vous ne pouvez pas supporter la gueule de bois aussi bien qu’avant, voici l’explication.

Il y a un moment dans la vie où seule une tasse de café suffit pour nous remettre d’une nuit de fête alcoolisée. Mais avec l’âge, de quelques heures, la durée de rémission peut s’étendre à quelques jours. Cela est dû à quelques données biologiques essentielles.

Une table de fête
Une table de fête

Il y a principalement le processus de métabolisation de l’alcool. En premier lieu, une enzyme hépatique (du foie) appelée alcool déshydrogénase transforme l’alcool en acétaldéhyde. Ensuite une autre enzyme appelée aldéhyde déshydrogénase décompose l’acétaldéhyde en dioxyde de carbone (CO2) et en eau (H2O).

Or avec le temps, le taux de ces enzymes diminue progressivement, l’acétaldéhyde reste donc dans le corps de plus en plus longtemps. C’est là le problème car l’acétaldéhyde est un produit indésirable qui provoque des maux de tête, une sécheresse de la bouche, des nausées et foule d’autres symptômes.

Un verre à vin
Un verre à vin

Le vieillissement peut inclure une accumulation de graisses corporelles, ce qui rend plus sensible aux effets de l’alcool. En effet, contrairement aux idées reçues, les lipides n’absorbent pas l’alcool, ils réduisent l’espace pour le diluer. C’est la raison pour laquelle les femmes, qui ont généralement plus de graisses corporelles que les hommes, ont aussi tendance à avoir une tolérance plus faible. Le corps perd également de l’eau avec l’âge, ce qui, à nouveau, permet à l’alcool de rester plus concentré dans le système.

Il est plus difficile de récupérer de quoi que ce soit en vieillissant à cause de l’immunosénescence, c’est-à-dire l’affaiblissement progressif du système immunitaire. Le corps sait toujours comment se protéger et se guérir mais ne peut pas le faire aussi rapidement.

alcool-fatigue

En plus de tout cela, le style de vie joue un rôle central dans la santé. En grandissant, viennent les responsabilités, les engagements et les obligations… C’est ce qui rend les pituites matinales encore plus compliquées, car on combat le mal de tête, les nausées, alors que l’on doit travailler, s’occuper des enfants, etc. Vous pouvez également découvrir ce qui se passe dans votre corps lorsque vous buvez de l’alcool.

Ces articles vont vous plaire

— Claude

Le monde a commencé sans l’homme et il s’achèvera sans lui.