Yanny ou Laurel ? Voici l’explication scientifique de cette illusion auditive qui affole la toile

Après le débat sur la robe (blanche/or ou noire/bleue) en 2015, une nouvelle illusion vient diviser les internautes sur les réseaux sociaux, avec cette fois-ci un clip audio. Si certains entendent “Yanny”, pour d’autres, c’est le son “Laurel” qui est prononcé. Derrière cet effet sonore, se cache bien entendu une explication scientifique.

 

Le cerveau entre dans le débat

“Yanny” ou “Laurel”, tout le monde n’entend pas le même mot, et cela peut s’expliquer. Derrière ce phénomène, se trouve une réaction du cerveau. En 2006, une étude publiée dans la revue Hearing Research donnait déjà la réponse à cette bizarrerie.

Ainsi, si une personne de votre entourage vous a fait écouter cet enregistrement audio, il vous a sans doute demandé de trancher entre “Yanny” et “Laurel”, votre cerveau était donc déjà prêt à entendre l’un de ces deux mots.

Tout comme certaines illusions d’optique, cette illusion auditive peut être définie comme “ambiguë”. Des phonéticiens se sont penchés sur la question, et la mauvaise articulation, ainsi que l’imperfection du son sont en partie responsables de la perplexité des internautes.

Être ou ne pas être sur la même longueur d’onde

C’est également une affaire de physique et des fréquences et de la perception de ces dernières par l’oreille humaine.

Le clip audio « Yanny/Laurel » a été analysé par un logiciel de manipulation des sons. L’ajustement de l’enregistrement initial, par la baisse ou l’augmentation de l’intensité des sons graves ou aigus, change totalement la perception de ce que l’on entend.

D’autres facteurs peuvent influencer le système auditif, comme la qualité des enceintes ou encore son inclinaison lors de la diffusion du son. “Yanny” ou “Laurel”, au final, aucune réponse n’est la bonne ou la mauvaise.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux