Si les oiseaux laissaient des traces dans le ciel, voici à quoi elles ressembleraient

Quand ils migrent par milliers, on peut se demander où vont les oiseaux mais aussi quel parcours ils vont emprunter. Cette question a désormais une réponse grâce à Xavi Bou. Ce photographe présente dans ses clichés la direction et les « traces » que laisseraient les oiseaux en volant si on pouvait les voir. Un travail abstrait tout en poésie. 

Que l’on soit amateur d’ornithologie ou simple curieux, notre regard est souvent attiré vers le ciel quand un oiseau vole. Des milliers de photographes capturent chaque année les sessions de vol de ces espèces, mais Xavi Bou capte avec son appareil un détail souvent mis de coté. Ce photographe espagnol a pour sujet de prédilection la trace que laissent les oiseaux en volant, comme une matérialisation abstraite de la route qu’ils empruntent.

Une publication partagée par Xavi Bou (@xavibou) le

Baptisées Ornithographies, ces œuvres directement inspirées de la nature trouvent leurs origines dans les souvenirs du photographe. Quand il était enfant, Xavi avait l’habitude de faire de longues promenades avec son grand-père. Lors de ces balades, ils ont partagé ensemble un amour commun pour les grands espaces mais surtout pour les oiseaux. Des oiseaux qui ne vont pas quitter l’artiste et qui vont être le point de départ de cette série entre l’art et la science.

Pour réaliser une Ornithographie, Xavi se concentre exclusivement sur les oiseaux en captant en une image les formes qu’ils « tracent » lorsqu’ils volent, qu’ils soient seuls ou en groupe. Sans être une étude précise de la trajectoire empruntée par les oiseaux comme ont pu le faire par le passé Eadweard Muybridge et Etienne-Jules Marey, chaque Ornithographie est l’occasion pour l’artiste de créer une forme organique mais aussi de révéler ce qui d’ordinaire est invisible. Vagues, lignes droites ou encore tornades, les oiseaux dessinent des formes incroyables pendant qu’ils se déplacent et le résultat est saisissant.

Une publication partagée par Xavi Bou (@xavibou) le

Une publication partagée par Xavi Bou (@xavibou) le

Une publication partagée par Xavi Bou (@xavibou) le

Une publication partagée par Xavi Bou (@xavibou) le

Une publication partagée par Xavi Bou (@xavibou) le

Une publication partagée par Xavi Bou (@xavibou) le

Une publication partagée par Xavi Bou (@xavibou) le

Une publication partagée par Xavi Bou (@xavibou) le

Une publication partagée par Xavi Bou (@xavibou) le

Avec les clichés de Xavi, une part du mystère du vol des oiseaux est enfin levé. Toutefois, comme le rappelle l’artiste, « L’ornithographie est un équilibre entre art et science. Un projet de dissémination basé sur la nature et un exercice de poésie visuelle, mais c’est avant tout une invitation à percevoir le monde avec le même regard curieux et innocent de l’enfant que nous avons été ». C’est donc avec des yeux d’enfant qu’il faut contempler ces clichés, et la prochaine fois que vous verrez des oiseaux voler, vous pourrez peut être apercevoir leur parcours. Si vous souhaitez en apprendre plus sur le travail de Xavi ou commander l’une de ses Ornithographies, n’hésitez pas à vous rendre sur son site et sur son compte Instagram.


Le mur de Berlin, « Mur de la honte », qui a séparé des familles pendant 28 ans, a été construit en une seule nuit le 12 août 1961