Le catalogue Steam est en proie à un cas particulier qui choque des milliers d’utilisateurs. Il contient un titre où le joueur a la possibilité de violer des femmes. Un contenu jugé inapproprié mais qui ne serait pas interdit par la plateforme qui hésite à bannir le jeu.

 

RAPE DAY, UN JEU POLÉMIQUE MAIS PAS ENCORE SORTI

Actuellement référencé sur Steam mais disponible courant avril, Rape Day est un jeu qui plonge le joueur dans un univers post-apocalyptique. Alors que les zombies ont envahi le monde, vous vous glissez dans la peau d’un sociopathe qui doit survivre, mais qui est aussi capable d’assouvir toutes ses envies.

Le jeu prend la forme d’un visual novel avec modélisations en 3D comprenant plus de 7 000 mots où il est possible entre autres d’harceler verbalement, de tuer mais aussi de violer des femmes, ce qui donne son nom au jeu.

 

UN DÉVELOPPEUR CONSCIENT DES CONDITIONS D’UTILISATION

Si un titre où le joueur est capable de violer des femmes peut scandaliser certaines personnes, il respecte les conditions d’utilisation imposées par Steam. Le jeu est catalogué comme « jeu adulte ». Il n’est donc pas possible de le trouver en se promenant dans le catalogue standard. Steam impose de se connecter pour le trouver et celui-ci n’est visible que si vous avez choisi d’autoriser ce type de contenus.

Cette forme de tolérance choque mais elle répond à des définitions juridiques différentes selon les pays, comme l’a expliqué un responsable de Steam dans un post datant de 2018. Conscient que le contenu du jeu est polémique, l’un de ses développeurs a déjà supprimé plusieurs scènes choquantes et a également défendu son travail :

« Mon jeu a été correctement marqué comme adulte et avec une description complète de tout le contenu potentiellement offensant avant que la page à venir ne soit mise en ligne sur Steam. Vous ne pouvez pas raisonnablement envisager d’interdire le viol dans la fiction sans interdire le meurtre et la torture. La plupart des gens peuvent assez bien séparer la fiction de la réalité, et ceux qui ne le peuvent pas ne devraient pas jouer à des jeux vidéo ».

 

LE CONTENU ADULTE, UNE NOUVEAUTÉ SUR STEAM

C’est courant 2018 que Steam a autorisé la mise en ligne de jeux à caractère pornographique. Pour Valve, à l’exception des contenus jugés illégaux, les utilisateurs de Steam sont libres de « créer et de consommer les contenus de leur choix ». Si cela permet notamment à des titres abordant des thèmes comme les romances LGBT d’arriver sur Steam, la gestion de ce contenu dépend encore des développeurs et des limites tolérées par Valve.

Dans l’histoire du jeu vidéo, plusieurs titres avaient ainsi fait polémique à cause de leur contenu trop violent. Le cas du viol reste encore assez rare et il explique pourquoi Steam peut être réticent quant à la mise en ligne de Rape Day. Pour l’heure, ses développeurs ignorent encore si le jeu pourra sortir ou s’il va être complètement banni.

La décision de garder ce jeu ou non dans le catalogue de Steam pourrait donc changer le monde du jeu vidéo… Si Rape Day est censuré, d’autres jeux pourraient subir le même sort.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de