― Catarina Belova / Shutterstock.com

Ayant réussi à arnaquer des centaines de personnes, Victor Lustig est l’un des escrocs les plus connus de l’Histoire. Cependant, cette arnaque dépasse sans doute de loin les autres. Le 12 avril 1925, le jeune bourgeois tchécoslovaque a réussi à vendre la Dame de Fer à un jeune ferrailleur français.

Tout a commencé en mars 1925, alors que Victor Lustig lisait le journal. Un article indiquait que les besoins de réparations constantes de la tour Eiffel valaient une somme folle à la mairie de la capitale de France. Il eut ainsi l’idée de vendre le monument, se faisant passer pour un haut fonctionnaire et inventant que la mairie avait décidé de se séparer de celui-ci pour des raisons financières.

À l’aide d’un complice, il inventa de faux papiers avec les enseignes de la ville de Paris et de la société d’exploitation de la tour Eiffel dans l’en-tête. Il envoya ensuite une lettre aux cinq plus riches ferrailleurs parisiens pour leur faire savoir que 7 000 tonnes de métal provenant de la Dame de Fer, qui devrait bientôt être démontée, étaient mises en vente.

Finalement, le jeune entrepreneur André Poisson est celui qui aura mordu à l’hameçon. Après une visite rapide du monument, il décida de mettre sa maison en hypothèque pour payer Lustig. Il ne découvrit l’arnaque que quelques jours plus tard. Malheureusement pour lui, Lustig s’était déjà enfui à Vienne avec l’argent. Honteux, André Poisson n’ébruita pas l’affaire.

Quelques semaines plus tard, l’escroc tchécoslovaque retenta le coup, mais ne réussit pas à berner l’acheteur.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de