—Fierman Much / Shutterstock.com

Selon de nombreux experts, la viande artificielle représente le futur. Bien que cela devienne de plus en plus courant, il existe une certaine réticence envers ce genre de produit. Singapour a cependant décidé de faire un pas en avant dans le domaine en autorisant la distribution de viande artificielle de poulet dans le pays.

Les restaurants de Singapour seront les premiers au monde à servir de la viande de poulet cultivée en laboratoire, après que ce produit a officiellement reçu l’approbation réglementaire de la Singapore Food Agency (SFA). La start-up californienne Eat Just est déjà prête à fournir les restaurants en « faux poulets », mais elle a averti que dans un premier temps, la disponibilité serait limitée, a rapporté CNBC. Bien que la viande artificielle provoque encore de la réticence autant auprès des consommateurs que des professionnels, nombreux sont ceux qui pensent que cela représente la consommation de demain.

Plus écologique et apparemment plus saine que la viande ordinaire, la viande artificielle aurait même l’avantage d’être moins coûteuse. Avec ce grand pas en avant à Singapour, Eat Just a ainsi partagé son enthousiasme sur la viande artificielle et son introduction dans la consommation grand public. Il s’agit d’une « avancée pour l’industrie alimentaire mondiale », a déclaré la start-up. Si la société ne distribue actuellement que de la viande de poulet artificielle à Singapour, elle a l’intention d’élargir sa variété de produits. La société espère également que d’autres pays imiteront Singapour et autoriseront la distribution de viandes artificielles.

À noter que Eat Just ne produit pas uniquement de la viande artificielle, mais également d’autres produits d’origine animale artificielle comme des œufs et de la mayonnaise.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de