6. Révolutionner la cryptosécurité

Avec des ordinateurs quantiques, il serait facilement possible de briser, ou plutôt de forcer, une clef de sécurité. En fait, on gagnerait énormément de temps si l’on compare avec un ordinateur classique. L’algorithme de Grover en est un exemple.

Certains cryptosystèmes actuels resteraient, heureusement, impossibles à casser avec les ordinateurs quantiques. Mais tous les systèmes de chiffrement RSA (un algorithme de cryptographie asymétrique très utilisé dans le commerce électronique), seraient obsolètes. 

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de