7. Simuler des molécules

Comprendre la structure moléculaire passe par plusieurs phases de simulation. Si les ordinateurs actuels nous permettent d’obtenir de chouettes résultats, il est clair que nous sommes limités. Les ordinateurs quantiques offrent bien plus de perspectives, et permettent notamment de passer outres les limites techniques relatives à la complexité des molécules dans une situation donnée.

Pour le moment, les ordinateurs quantiques n’ont été utilisés que pour la simulation de petites molécules, comme l’hydrure de béryllium  (BeH 2). Si nous sommes encore limités car les ordinateurs quantiques n’en sont qu’à un stade embryonnaire, cela offre de beaux espoirs. Utilisant uniquement une puce à 7 qubits, on ne peut qu’imaginer les résultats et les possibilités plus complexes si nous avions en notre possession un ordinateur quantique qui pourrait donner plus de qubits. Les simulations moléculaires pourraient offrir des résultats révolutionnaires.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de