Les virus sont universellement redoutés et craints dans le monde entier de part les horribles maladies qu’ils peuvent apporter. Un artiste a voulu transformer cette image et prouver au monde entier qu’ils pouvaient aussi se transformer en magnifiques oeuvres d’art faites de verre. 

Luke Jerram est un sculpteur britannique qui façonne le verre en lui donnant des formes de virus, depuis 2004. Son projet, intitulé Glass Microbiology regroupe de nombreuses oeuvres d’organismes pathogènes, d’étranges créatures armées de tentacules, pattes crochues et autres excroissances étranges. Il nous offre entre autres des visions de la malaria, du VIH, du papillomavirus ou encore de l’Ebola agrandis un million de fois et représentés tels qu’ils existent réellement. Une jolie troupe de gentilles bestioles.

Luke envoie les plans de ses sculptures à différents souffleurs de verre pour qu’ils les réalisent. Il existe au moins trois versions différentes de chaque virus et chacune d’entre elles parcourt le monde dans différentes galeries d’exposition.

1. Salmonelle

 

2. Entérovirus

 

3. Ebola

 

4. Mutation sans titre

 

5. Grippe porcine

 

6. SRAS

 

7. Malaria

 

8. Amibe

 

9. VIH

 

10. Adénovirus

 

11. Coronavirus

 

12. Colibacille

 

13. Giardia

 

14. VIH

 

15. Papillomavirus

 

16. Variole

 

17. Coronavirus

 

18. Bactériophage T4

 

Nous avons beaucoup aimé les oeuvres de Luke qui nous livre un travail à la fois magnifique et un peu effrayant. Ses sculptures sont un bon moyen de nous rendre compte à quoi ressemblent les étranges micro-organismes qui peuvent nous causer tant de mal. Trouvez-vous intéressant de représenter les virus en les transformant en oeuvres d’art ?

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de