— Monkey Business Images / Shutterstock.com

Sympathiser avec des gens est toujours le meilleur moyen de se faire des ami(e)s. Pourtant, on a tendance à croire qu’une fois que l’on s’ouvre à la personne, on devient lourd et étouffant. Une étude a été menée afin de savoir si cette hypothèse était justifiée ou non. L’étude a été publiée dans la revue Personality and Social Psychology Bulletin.

Etre trop bavard : une qualité ?

Deux conclusions ont été tirées durant cette étude. La première est que les gens ont tendance à croire qu’ils ne devraient converser avec les individus que 45 % de leur temps pour paraître sympathiques. La seconde est qu’être un peu bavard est une bonne approche pour se faire des ami(e)s.

Durant cette étude, les chercheurs ont mis différentes personnes ensemble afin de converser entre 30 et 70 % de leur temps, entre parfaits inconnus. Les chercheurs ont découvert que plus les individus parlaient, plus ils s’appréciaient. Pourtant, on a tendance à croire qu’être plus calme serait bénéfique. Ce comportement est appelé « biais de réticence ». 116 participants ont pris part à l’étude, mais les chercheurs ont découvert une similarité dans les études actuelles et les précédentes.

En effet, dans une étude précédente, les chercheurs ont choisi au hasard diverses personnes afin de jouer le rôle de l’interlocuteur et de l’auditeur. Après avoir échangé divers propos durant 12 minutes, ils ont découvert que les auditeurs appréciaient plus les locuteurs plutôt que l’inverse.

bavarder
— KeyStock / Shutterstock.com

Parler plus équivaut à sympathiser plus

Les chercheurs ont affirmé qu’il est probable que les personnes qui parlent plus reçoivent une impression plus positive venant de leur auditeur. En effet, elles peuvent même être qualifiées de personnes très intéressantes et sympathiques. De ce fait, les chercheurs ont affirmé que pour tisser plus de relations, il est conseillé de converser plus que la moyenne surtout avec de nouvelles personnes.

Cela montre que l’orateur est confiant et bien informé. Ce qui représente déjà un point positif et donne une bonne impression. De nouvelles recherches sont aussi en cours afin de savoir s’il existe des personnes qui préfèrent écouter au lieu de converser. Cela peut changer la perception des conversations avec des inconnus ainsi que la manière de faire une première bonne impression.

Par ailleurs, saviez-vous que les commérages sont indispensables aux relations sociales ?

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments