― dangdumrong / Shutterstock.com

Au Bangladesh, les autorités ont arrêté un braconnier qui sévissait depuis 20 ans. Ce dernier a massacré près de 70 tigres du Bengale, une espèce menacée.

Après 20 ans de cavale, un célèbre braconnier a enfin été emprisonné. Habib Talukder, aussi appelé « Bagh Shikari » qui signifie chasseur de tigres, a tué près de 70 tigres du Bengale. Ce tueur impressionnait autant qu’il inquiétait. Il sévissait au sud du Bangladesh dans les mangroves des Sundarbans. Cette zone qui s’étend sur 10 000 km abrite l’une des plus grandes populations de tigres du Bengale, une espèce menacée. « Nous essayions de le coincer depuis longtemps. Un tuyau nous a finalement permis d’y parvenir et de l’envoyer en prison », a déclaré un membre de la police du Bangladesh.

Le braconnier chassait les tigres du Bengale dont la peau, les os et la chair se revendent à très bon prix sur le marché noir. En 2015, les autorités avaient fait un constat alarmant : la population des tigres dans les forêts du Bangladesh est passée de 440 individus en 2004 à seulement 106. Ils ont ainsi décidé d’entamer une campagne virulente de lutte contre le braconnage et de protéger massivement cette zone. Grâce à cette lutte acharnée, la population de ces animaux est passée à 114 individus en 2019. Une excellente nouvelle pour la biodiversité et la protection des animaux.

Dans tous les cas, l’arrestation de Habib Talukder qui « représentait une grande menace pour la biodiversité de la forêt » va soulager tous les défenseurs des animaux.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de