Des thermes romains aux onsens nippons, le manga Thermae Romae vous détaille avec humour l’histoire du bain !

Comment réagiriez-vous si on vous envoyait dans le futur pour changer le présent ? C’est à cette question qu’essaie de répondre Lucius Modestus, le héros de Thermae Romae. Ce manga très original salué à travers le monde vous fait voyager de la Rome antique au Japon moderne pour vous faire prendre des bains. Enfilez vos toges et n’oubliez pas le savon, SooGeek vous emmène à la découverte de cette oeuvre surprenante sans passer par la case Salle de bains. 

L’histoire de Thermae Romae est celle de Lucius Modestus, un architecte romain vivant à l’époque de l’empereur Hadrien (au IIe siècle après J.-C.). Spécialisé dans la construction des thermes, il doit édifier de nouveaux bains publics. Mais les habitants recherchent la modernité alors que Lucius est marqué par l’architecture classique. En voulant se baigner, il découvre une faille dans un bassin qui l’entraîne sans s’en rendre compte au 21e siècle… et au Japon ! Il y découvre alors une vision inédite du monde des bains : les bassins, les onsens et autres sources thermales, mais aussi les objets modernes (paniers, boissons fraîches…). A chaque nouvelle demande de ses clients, il voyage sans s’en rendre compte et découvre un élément en lien avec ce que veulent ses clients. Et après chaque voyage, il se réveille à Rome sans que personne ne sache ce qui lui est arrivé. Il va alors s’inspirer de ce qu’il voit au Japon pour changer le quotidien des Romains et réécrire l’Histoire.

thermae-romae-lucius

Si son sujet peut paraître très sérieux pour un manga, on plonge dès les premières pages dans l’ambiance animée de la Rome du IIe siècle. Et comme l’architecte, on se laisse emporter par le choc culturel en découvrant en même temps que lui certains aspects de la culture nippone. Graphiquement, l’oeuvre est assez surprenante. Le trait de l’auteure alterne entre un style très détaillé, presque proche de la BD occidentale lorsque que l’action a pour décor l’Antiquité, et un style plus manga quand Lucius arrive au Japon. Un détail que l’on remarque surtout au niveau des expressions du visage des Japonais, que Lucius appelle les Visages plats.

Imaginé par Mari Yamazaki, Thermae Romae compte 6 tomes. C’est sa seule oeuvre qui soit arrivée chez nous, mais c’est également sa plus connue à travers le monde. Un succès que le manga doit à son sujet pour le moins original mais aussi car il est intimement lié à l’une de ses passions. Mari Yamazaki est en effet passionnée par l’art du bain, et elle a souhaité partager avec ses lecteurs cette passion au travers de cette fresque historique et temporelle. Entre chaque chapitre, vous pouvez ainsi en apprendre sur ses « Deux amours » comme elle les appellent (à savoir Rome et les bains), découvrir quelques photos de thermes et lire des anecdotes personnelles liées à ses expériences et à ses voyages.

thermae-romae-rome

Contrairement aux autres seinens (car Thermae Romae, malgré son humour, est destiné à un public adulte), le manga s’aventure sur un terrain peu exploité : celui de l’oeuvre historique et même éducative. Que ce soit au niveau des lieux évoqués, des dialogues ou des éléments présentés entre deux chapitres, la véracité historique a été respectée autant que possible. Un travail que l’auteure doit à son mari, un Italien passionné d’histoire et à des recherches menées aussi bien sur le terrain qu’à travers les livres. Et au-delà de l’aspect plus éducatif, le manga propose une intrigue profonde sur fond de découvertes culturelles, de conquêtes menées par l’empereur Hadrien et d’une histoire d’amour qui transcende l’espace-temps.

En plus du manga, Thermae Romae a eu droit à une adaptation en anime (un anime de 3 épisodes) sortie en 2012. La série a également été portée 2 fois sur grand écran avec de vrais acteurs dans Thermae Romae en 2012 et Thermae Romae II en 2014. Les 2 films ont été de véritables cartons au box-office nippon et Therame Romae II a été si populaire qu’il a été le 5e film le plus vu et le plus rentable au Japon en 2014 avec plus de 42 millions de dollars de recettes.

thermae-romae-film

Tout en restant drôle et accessible même si on est mauvais en Histoire, Thermae Romae est un manga décalé qui nous fait voyager entre les pays mais aussi entre les époques. La vision qu’il propose de la période romaine n’est pas très éloignée de la réalité et il nous permet d’en apprendre plus sur le Japon et de comparer les deux cultures qui, malgré les siècles qui les séparent, ne sont pas si différentes. Un bon moyen d’allier plaisir et apprentissage qui risque de donner à plus d’un envie de se détendre dans un bon bain chaud. Que pensez-vous des mangas qui traitent des sujets historiques ?


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux