Alors que Trump ne fait quasiment rien, Tesla vole au secours des habitants de Porto Rico

L’ouragan Maria est une catastrophe environnementale de plus. Depuis son passage, Porto Rico est dévasté : la majorité du pays est sans électricité. Ainsi, la multinationale Tesla propose son aide à la nation américaine.

Porto Rico dévasté

Maria est le deuxième ouragan de catégorie 5 cette année après Irma, survenu seulement une semaine auparavant. L’île de Porto Rico, avec ses 3,5 millions d’habitants, a vécu un véritable enfer le 20 septembre dernier. Lorsque l’ouragan a touché le pays, plusieurs barrages ont cédé sous la pression des précipitations, dont celui de Guajataca. Des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées dans des refuges, et de nombreux pillages ont eu lieu.

A cause de l’ouragan, une ressource primordiale manque aux habitants : l’électricité. 97 % du pays en est privé. Le maire de la capitale San JuanCarmen Yulin Cruz, a déclaré sur NBC que l’île pourrait être privée d’électricité “pendant quatre à six mois”. Un constat terrible pour des millions d’habitants. Mais pour lutter contre cela, la firme Tesla va mettre à disposition du pays ses batteries Powerwall.

L’ouragan Maria.

Mais que sont les batteries Powerwall ?

Tesla Motors va donc apporter son aide à l’île de Porto Rico. Avec à sa tête Elon Musk, le magnat multi-milliardiaire qui a déjà donné personnellement 250 000 dollars, l’entreprise va mettre en place des centaines de systèmes de batteries Powerwall pour alimenter les besoins les plus urgents.

LE POWERWALL EST UNE BATTERIE LITHIUM-ION QUI TRANSFORME L’ÉNERGIE SOLAIRE EN ÉLECTRICITÉ.

Le Powerwall est une batterie lithium-ion qui sert à un usage domestique. Il transforme l’énergie solaire en électricité et peut contenir jusqu’à 13,5 kWh. Pas besoin de raccorder la batterie au système électrique pour qu’elle fonctionne ! C’est pour cela qu’elle constitue une alternative de taille pour Porto Rico, qui n’a donc plus de réseau. Pour installer à la fois panneaux photovoltaïques et Powerwalls, Tesla a également envoyé des employés sur la petite île. Elon Musk fait donc les choses en grand et impose sa vision en apportant de l’aide aux victimes de la catastrophe.

Des infrastructures déjà abîmées 

Alors que l’ouragan a emporté 1 360 des 1 600 des tours de transmission cellulaire, laissant les habitants de Puerto Rico sans connexion internet ni réseau téléphonique, les Powerwalls pourraient aider à la reconstruction. Selon le New York Times, les “transformateurs, poteaux et lignes électriques vont de la côte à des montagnes difficiles d’accès. Certains des poteaux électriques doivent être placés grâce à des hélicoptères”. Durant ces réparations, les batteries Tesla seront là.

Si l’aide d’une entreprise privée après une catastrophe est bénéfique, elle est surtout représentative d’un problème gouvernemental. Selon Fortune, l’île de Porto Rico était déjà dans une situation difficile avant même le passage de l’ouragan. Avec 74 milliards de dollars de dettes et 49 milliards de dollars de pensions non versées, le pays est en totale période de récession. L’aide du gouvernement américain, pour qui Porto Rico n’a qu’un statut “d’État libre associé”, n’est donc pas gagnée.

L’Île de Porto Rico est maintenant dévastée.

Trump vs. Cruz

D’autant que le président Donald Trump a dénoncé dans une série de tweets l’incapacité des Portoricains à “mettre leurs employés au travail pour aider” à la reconstruction. “Ils veulent que l’on fasse tout pour eux, alors que ce devrait être un effort de toute la communauté. Dix mille employés fédéraux en ce moment sur l’île font un travail fantastique. » Il semble toutefois oublier que les Portoricains sont bel et bien des citoyens américains…

Il a même mis en cause la maire de San Juan en s’appuyant sur son “médiocre leadership”. Madame Cruz lui a répondu sur CNN en déclarant : “Je ne peux pas comprendre que la plus grande nation du monde ne puisse pas organiser la logistique pour une petite île. J’en ai assez d’être polie. J’en ai assez d’être politiquement correcte. je suis folle de rage.” Ambiance donc. On espère que Tesla pourra fournir la main d’oeuvre nécessaire pour aider la communauté de Porto Rico.


Les premiers sentiments sont toujours les plus naturels.

— Madame de Sévigné