temple Grèce
Image d’illustration — Nicola Pulham / Shutterstock.com

Des archéologues grecs ont annoncé la découverte d’un ancien lieu de culte sur une île de la mer Égée. Vieux de près de trois millénaires, le temple s’est révélé abriter un autel en forme de fer à cheval débordant d’artefacts précieux.

Butin archéologique

En 2007, une série de fouilles sur l’île d’Eubée avait conduit à la mise au jour des vestiges du sanctuaire perdu d’Artémis Amarysia, qui constituait le principal lieu de culte de l’antique cité d’Érétrie. Érigée à proximité il y a 2 700 ans environ, la structure en briques récemment découverte mesurait une trentaine de mètres de long.

À l’intérieur, les chercheurs ont trouvé un véritable butin archéologique : plusieurs foyers remplis de cendres et d’os calcinés au coeur de la nef, ainsi qu’un autel sur lequel avaient été déposés poteries et vases en albâtre corinthien et gypse sculpté, bijoux en or et en argent incrustés de corail et d’ambre, et amulettes en bronze et en fer.

Selon l’équipe, plusieurs de ces artefacts remontent à la fin du XIIIe siècle avant notre ère, ce qui suggère que l’autel était antérieur à la construction du temple. La datation de cloisons en briques, placées au centre du bâtiment afin de le soutenir, laisse également penser qu’un incendie l’aurait partiellement détruit autour du VIe siècle avant notre ère.

Sous le temple, les archéologues ont trouvé des fragments de murs en pierre sèche provenant d’un bâtiment plus ancien, ainsi que plusieurs figurines en bronze représentant des taureaux et un bélier.

Des structures remontant jusqu’à l’âge du cuivre

Les récentes fouilles du site d’Amarynthos ont également révélé les vestiges de bâtiments datant des huitième et neuvième siècles avant notre ère, ainsi qu’un système de fortification datant du début de l’âge du cuivre (4000 à 3500 avant notre ère).

Il ne s’agit pas des seules trouvailles archéologiques significatives réalisées en Grèce ces dernières années. En 2022, une statue d’Hercule vieille de 2 000 ans avait été mise au jour dans l’ancienne cité de Philippes, et une pierre gravée préhistorique trouvée à l’intérieur du tombeau d’un guerrier minoen en 2017.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments