Historique : Taïwan va devenir le premier pays asiatique à légaliser le mariage homosexuel

La cour constitutionnelle de Taïwan s’est prononcée mercredi en faveur du droit au mariage pour les personnes du même sexe. L’autorisation du mariage homosexuel est une première historique pour un pays asiatique.

Sur la voie de la légalisation

Selon le Yuan Judiciaire (une des 5 branches du gouvernement taïwanais), les actuelles lois sur le mariage en Taïwan sont « une violation à la liberté de se marier et aux droits à l’égalité pour tous ». La haute juridiction a donné deux ans au gouvernement pour mettre en place les amendements qui autoriseraient le mariage homosexuel. Si ces lois n’étaient pas mises en place au bout de cette période, les personnes qui souhaiteraient s’unir seraient autorisés à posséder un certificat de mariage.

Le Parti démocrate progressif, actuellement au pouvoir, supporte cette loi. La présidente Tsai Ing-wen, arrivée en mai 2016, a ouvertement défendu la cause. C’est la première fois en Asie qu’une telle décision est prise. Les mœurs conservatrices dominent généralement dans les esprits de la population des pays asiatiques.

Une base solide pour créer une société stable

Considérée comme une province renégate par la Chine, Taïwan est connue pour ses idées progressistes. Elle organise chaque année une Gay Pride, célèbre dans le monde, où le dynamisme de la communauté LGBT est mis en avant. Pour le conseil constitutionnel ,« la légalisation du mariage homosexuel permettrait une base solide pour créer une société stable ».


Chaque seconde dans le monde, plus de 1 million de kilos de CO2 sont émis dans l’atmosphère.

— @DailyGeekShow