Tam était le dernier survivant de son espèce à vivre en Malaisie. Mais le rhinocéros mâle qui vivait dans ce pays d’Asie du Sud-Est est décédé à plus de 30 ans ce lundi 27 mai, comme le rapporte l’ONG WWF. L’espèce est en très grand danger. 

En Malaisie, il ne reste qu’Imam, une femelle infertile, qui vivait dans la même réserve naturelle que Tam. C’est donc la seule femelle rhinocéros de Sumatra en vie dans le pays. En ce qui concerne le reste du monde, il ne reste plus qu’environ 80 rhinocéros de Sumatra qui vivent pour la plupart sur l’île éponyme. Cependant, leur reproduction est sévèrement compromise, et l’espèce est classée en danger critique d’extinction.

Un rhinocéros de Sumatra © Wikimédia / Ltshears / CC BY-SA 3.0

D’après l’organisation « International Rhino Foundation », il y a un risque très avancé que l’espèce disparaisse en quelques décennies seulement. Il est très compliqué d’amener un rhinocéros de Sumatra à se reproduire, même par des fécondations in vitro, ce qui a été essayé avec cet individu. Et à cause du braconnage et de la déforestation qui entraînent une perte de leur habitat naturel, la plupart de ces rhinocéros de Sumatra vivent aujourd’hui isolés.

À noter que le matériel génétique de Tam a été conservé, pour des tentatives de reproduction dans les prochaines années, afin d’essayer de sauver l’espèce.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de