statue-constantin
Image d’illustration — chrisdorney / Shutterstock.com

Au IVe siècle, l’empereur romain Constantin a commandé une statue de lui-même d’environ 13 mètres de haut. Avec le temps, la statue s’est effondrée. Seuls dix fragments de marbre incomplets de sa tête, de ses mains et quelques autres parties de son corps ont survécu. Grâce à la modélisation 3D, ces experts ont réussi à la recréer. Explications.

C’est l’organisation Fondation Factum de Madrid qui a réussi à recréer cette statue en 3D. « C’est grâce aux preuves de ces fragments, en travaillant comme des médecins légistes, avec tous les experts de différentes disciplines, que nous avons pu reconstruire quelque chose d’absolument impressionnant », a déclaré Adam Lowe, fondateur de la Factum Foundation.

Ces fragments du IVe siècle ont été découverts en 1486. L’organisation les a scannés pendant trois jours et s’est appuyée sur des recherches historiques et des avis d’experts pour créer les pièces manquantes puis le modèle en entier. « Nous n’essayons pas de construire un faux objet », a précisé le fondateur. « Nous essayons de construire quelque chose qui engage physiquement et émotionnellement et qui vous stimule intellectuellement. C’est quelque part entre documenter, recréer et interpréter. J’espère vraiment que c’est le début d’une révolution sur la façon de partager et de montrer. »

Cette nouvelle statue a été récemment placée dans l’un des jardins latéraux des musées du Capitole, à Rome. Le corps de la statue est composé d’un mélange de résine, de polyuréthane, d’aluminium et de poussière de marbre. La tunique est elle en tissu fait de feuilles d’or et de plâtre.

Pour aller plus loin, découvrez pourquoi de nombreuses statues romaines sont dépourvues de tête.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments